Tourisme du sommeil : des vacances de luxe utile ?

Le tourisme du sommeil, c’est la promesse d’un voyage insolite axé sur l’amélioration de la qualité du sommeil. Cette tendance est en plein essor. De plus en plus de voyageurs recherchent des destinations, des hébergements et des activités qui favorisent calme et bien-être. De nombreux hôtels de luxe ont développé des programmes et services exclusifs dédiés au sommeil. Ils offrent des équipements de haute technologie, voire des protocoles thérapeutiques avancés. Ce type de tourisme du sommeil reste principalement réservé à une clientèle aisée. Et, malgré les bienfaits indéniables de ces séjours, ils ne constituent pas une solution miracle pour les troubles chroniques du sommeil. Tour d’horizon sur ces nouveaux voyages insolites au pays du sommeil.

Tourisme du sommeil : de quoi parle-t-on?

Tourisme du sommeil

Le tourisme de sommeil est également connu en anglais, sous le nom de sleep tourism, sleepcation ou sleep retreat. Il s’agit d’expériences de voyage orientées sur l’amélioration du sommeil.

Un voyage vers le sommeil

Les touristes à destination du sommeil recherchent des lieux de villégiatures centrés sur le repos et le bien-être. Plusieurs acteurs de l’industrie hôtelière ont entendu cette demande. Ils proposent des services en conséquence :

  • literie luxueuse et intelligente ;
  • chambres insonorisées ;
  • environnements propices au sommeil avec aromathérapie, huile de CBD, programme sonore de méditation, photobiomodulation avec l’usage de lumière rouge à faible intensité rappelant le coucher du soleil, etc. ;
  • services spécialisés avec accompagnement par un coach holistique, un hypnothérapeute, etc. ;
  • activités favorisant la relaxation comme le Yoga Nidra (yoga du sommeil), l’aqua-stretching, le Taï-chi, la méditation, etc. ;
  • massages et bains relaxants ;
  • menus sur-mesure, etc.

Certaines offres de tourisme du sommeil incluent des cliniques du sommeil. Des spécialistes du sommeil fournissent alors des évaluations complètes du sommeil et le traitement adéquate. 

L’essor du tourisme du sommeil

Si le tourisme du sommeil a gagné en popularité depuis plusieurs années, l’intérêt s’est accru depuis la pandémie de la Covid. La publication d’une étude dans le Journal of Clinical Sleep Medicine a révélé une corrélation entre l’augmentation des troubles du sommeil et cette pandémie mondiale. 40% des 2500 adultes participants ont signalé une détérioration de la qualité de leur sommeil depuis le début de la crise sanitaire.

Lors d’une interview pour CNN, la chercheuse spécialiste du sommeil, Rebecca Robbins confirme que cette nouvelle orientation de l’offre des hôtels était attendue. Jusqu’alors, les prestations des établissements étaient finalement orientées vers des expériences qui avaient plutôt tendance à nuire au sommeil. Or, les voyageurs réservent leur hébergement… pour y dormir. 

Les hôteliers ont bien compris le changement d’attente des touristes. Auparavant, ils privilégiaient des repas démesurés, des heures très tardives de coucher, des activités festives, physiques, éreintantes. Aujourd’hui, ils accordent plus d’importance à leur santé, à leur bien-être. Ils recherchent le calme, le silence.

Les hôtels de la chaîne Rosewood Hotels & Resorts, tel Le Crillon à Paris, ont ainsi lancé des programmes de retraites dédiées au sommeil. À Coimbra, au Portugal, le fabricant de lits suédois, Hastens, a ouvert son premier Hästens Sleep Spa Hotel.

« Sleep tourism » : une gestion du sommeil en mode « luxe » 

Sleep tourism

Choisir un hôtel de luxe pour son programme bien-être et sommeil

Pour répondre aux besoins de repos et de bien-être des voyageurs, les hôtels haut de gamme développent des prestations exclusives axées sur le sommeil. Ils combinent des protocoles thérapeutiques de pointe et des équipements de haute technologie. Certains hôtels proposent des programmes de sommeil, allant de deux à sept jours, pour aider leurs clients à retrouver un sommeil serein. C’est le cas des complexes hôteliers de Luxe Six Senses à travers le monde, du Brown’s Hotel, un établissement londonien de la chaîne Rocco Forte ou encore du Royal Champagne Hôtel & Spa en France.

D’autres acteurs de l’hôtellerie de luxe ont choisi de s’associer à des cliniques spécialisées. Le  Mandarin Oriental de Genève travaille avec la clinique privée spécialisée dans le sommeil, CENAS. La Sha Wellness Clinic à Alicante est une référence mondiale en matière de séjours bien-être. 

Aujourd’hui, la majorité des établissements positionnés sur le tourisme du sommeil relève du secteur du voyage de luxe. Néanmoins, tous les hôtels pourraient en faire leur priorité à leur niveau. Mettre à disposition des clients des bouchons d’oreille, des masques de sommeil, des senteurs adaptées, ou encore des recommandations ne devraient pas être l’apanage des hébergements haut de gamme. 

Opter pour le staycation : le sleep tourism low cost?

Le tourisme du sommeil serait-il donc chasse gardée d’une clientèle aisée ? Les prestations des hôtels de luxe ne sont pas accessibles pour toutes les bourses. Et, si le staycation vous permettait de vous offrir un voyage insolite au pays sommeil ?

Le staycation désigne le fait de rester chez soi ou de séjourner dans un hôtel local pour ses congés. Choisir un hébergement confortable, près de chez soi, permet de s’évader des responsabilités domestiques, sans le coût du voyage. On se libère de la charge mentale associée à la gestion de son propre logement. On part se reposer dans un cadre différent, loin des tracas de la maison. On profite d’une chambre au confort supérieur : lit confortable, insonorisation efficace et service de nettoyage. L’atmosphère devient propice à un repos réparateur.

Une cure de sommeil pour les clients fortunés

cure de sommeil

Sans surprise, le tourisme du sommeil est donc principalement réservé à une clientèle fortunée. Les établissements hôteliers qui se positionnent sur le sleep tourism offrent des prestations haut de gamme : le prix élevé est à la hauteur de l’expérience unique proposée. 

Le luxe du sommeil

S’offrir une cure de sommeil (à ne pas confondre avec la procédure médicale du même nom) relève du voyage insolite. Mais, il n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Ainsi, pour occuper les quelque 83 mètres carrés de la « Sleep Suite » du Park Hyatt de New York, il vous faudra débourser au moins 1500 euros par nuit. Vous dormirez sur un lit intelligent. Le Bryte BalanceTM, qui équipe la chambre, aide les clients à lutter contre le décalage horaire. Le matelas s’ajuste pour soulager les points de pression. Sa fermeté est contrôlée. Elle s’adapte ainsi aux différentes phases du sommeil. Le client s’endort plus rapidement et reste endormi plus longtemps. 

Ce lit est également doté d’une expérience multisensorielle de relaxation. Un son apaisant est associé à des mouvements relaxants à l’intérieur du matelas. 

Le sommeil sur-mesure

Pour répondre aux attentes de cette clientèle exigeante, les établissements de luxe vont au-delà des simples commodités. On peut ainsi signaler le service novateur proposé par le Belmond Cadogan Hôtel de Londres. Sa « Conciergerie du sommeil », conçue avec l’hypnothérapeute et coach holistique Malminder Gill, inclut :

  • une méditation enregistrée pour favoriser le sommeil ;
  • des oreillers ajustables en fonction de la position pour dormir ;
  • une couverture lestée ;
  • un thé spécialement élaboré pour faciliter l’endormissement ;
  • une brume d’oreiller apaisante, etc.

Ces services exclusifs offrent un luxe, un confort, un bien-être inégalé, parfois sur-mesure. Néanmoins, ils ne résolvent pas tous les problèmes de sommeil. Une literie de qualité et des soins apaisants peuvent détendre et contribuer à un meilleur repos. Mais, ils ne constituent pas des solutions miracles pour les troubles chroniques du sommeil.

Tourisme du sommeil: qu’en pensent les médecins?

sleep retreat

L’émergence du tourisme du sommeil, avec ses promesses de bien-être et de nuits réparatrices, suscite des interrogations dans le domaine médical. L’industrie du tourisme surfe sur un constat sans appel : la qualité du sommeil de la population se dégrade.

En France, l’enquête menée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance et la MGEN à l’occasion de la journée mondiale du sommeil, le révèle : 1 Français sur 3 souffre de troubles du sommeil. 

Cette détérioration qualitative des nuits est associée à :

  • une réduction de la durée moyenne de sommeil ;
  • des réveils nocturnes (8 Français sur 10 concernés).


Parmi les facteurs responsables de cette altération du sommeil
, l’étude pointe :

  • les crises qui secouent la population, (guerre en Ukraine, inflation, réforme des retraites…) ;
  • les rythmes de vie professionnels et personnels.

Pour les professionnels de santé, les services proposés par les hôtels ne constituent pas une solution miracle pour les troubles du sommeil. Certes, ils ne peuvent être que bénéfiques, d’autant plus si les vacanciers appliquent les conseils une fois chez eux.

Mais, ces prestations ne suffiront pas à éliminer un problème sous-jacent (excepté dans une clinique du sommeil) sans praticien de santé, qui ira enquêter pour connaître l’origine d’une fatigue. Provient-elle :

Un suivi médical sérieux est essentiel pour contrer la fatigue et l’anxiété.

FAQ – Tourisme du sommeil

À quoi sert une cure de sommeil ?

Une cure de sommeil est une pratique médicale qui induit artificiellement un état de sommeil prolongé chez un patient. Elle est également connue sous le nom de « sommeil thérapeutique » ou « sommeil prolongé« .

Cette procédure est généralement utilisée dans des cas très spécifiques et complexes :

de troubles du sommeil (narcolepsie, réinitialisation des cycles du sommeil…) ;
de troubles neurologiques (réduction des crises épileptiques, contrôle de certains troubles psychiatriques…). 

Elle est réservée aux situations où les autres options de traitement se sont révélées inefficaces. La cure est réalisée dans des environnements médicaux spécialisés. Le patient est étroitement surveillé par une équipe médicale durant l’intégralité de la cure de sommeil.
La cure de sommeil consiste à administrer des médicaments hypnotiques puissants pour provoquer un sommeil profond et prolongé pendant plusieurs jours :

‣ neuroleptiques ;
tranquillisants hypnotiques barbituriques ;
hypnotiques non barbituriques.

Ce sommeil thérapeutique se déroule en trois étapes :

La phase préliminaire prépare psychologiquement le patient à la cure. 
Durant la phase principale, le patient dort une vingtaine de jours, avec des cycles de sommeil quotidien de 16 à 20 heures.
La phase de sevrage s’étend sur quatre à sept jours. 



Merci de donner votre avis post
Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec SOMMEIL10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite