Sélectionner une page

Rôle de la stimulation hormonale

Stimulation des sécrétions hormonales

Son rôle de stimulation des sécrétions hormonales

Cette fonction est primordiale en particulier chez le bébé et durant l’enfance, période à laquelle la production des hormones de croissance est nettement favorisée par le sommeil.

Chez l’adulte, le sommeil stimule notamment la sécrétion d’insuline, de prolactine et de testostérone.

Le manque de sommeil peut créer de nombreux désordres hormonaux comme par exemple des anomalies sur le cortisol ou bien l’insuline. Ces derniers jouent un rôle essentiel sur la gestion du poids. Ainsi une mauvaise qualité de sommeil peut modifier le métabolisme de base et celui des glucides.

Mais quand nous parlons de sommeil et sécrétion hormonale, il est difficile de ne pas citer la mélatonine, l’hormone du sommeil. Cette hormone fait couler beaucoup d’encre et elle est souvent associée à la lumière. C’est une association logique puisqu’elle est photosensible et la lumière l’inhibe. Cela peut être formidable lorsque cet effet est recherché, notamment avec la luminothérapie qui permet de resynchroniser notre horloge biologique lorsque cette dernière est décalée. Cela peut servir dans le cadre du retard de phase de sommeil (couche-tard) mais aussi dans le cas inverse de l’avance de phase pour ceux qui se couchent trop tôt (souvent des sujets âgés).

Le problème avec cette hormone somnifère, c’est qu’elle se trouve être très sensible à nos grands ou petits écrans. Le dangers vient du fait que cette lumière nocturne bleutée bloque la sécrétion de mélatonine et envoie ainsi un message « on » d’activité à notre cerveau. Vous l’aurez compris, avoir un écran dans son lit c’est comme dire à notre cerveau qu’il fait jour et qu’il faut de ce fait, nous maintenir en état d’éveil.

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?

Stimulation des sécrétions hormonales
4.9 (98.46%) 39 votes

Sommaire du dossier :

Auteur : Xavier
Dernière mise à jour de la page :

Et si vous testiez votre qualité de sommeil ! Faîtes le test ci-dessous !

Le sommeil participe à l’élaboration d’une vie saine. Quiconque veut préserver sa santé physique et mentale doit dormir suffisamment et qualitativement. Un bon sommeil est aussi important que la bonne alimentation.

Avez-vous un sommeil réparateur, perturbé ou avec des troubles du sommeil ?



Test : qualité du sommeil


Test Quel est le niveau de qualit de votre sommeil, bon ou mauvais sommeil ?

Question 1/8

Est-ce que vous dormez toute la nuit ?



Mise en garde sur les outils et les interprétations

Comment interpréter les résultats du test et mise en garde sur les outils

Entre 8 point et 10 points

Sommeil réparateur
Votre sommeil semble être de qualité. Vous vous endormez sans difficulté le soir et dormez, sans vous réveiller au cours de la nuit. Au réveil, vous êtes en pleine forme pour passer une bonne journée et pour rester bien concentré au travail.

Entre 11 points et 15 points

Sommeil perturbé
Vous avez régulièrement des difficultés pour vous endormir ou pour dormir sans interruption toute la nuit. Dans la journée, vous ressentez parfois des coups de fatigue et une baisse de concentration. Vous ne souffrez vraisemblablement pas de troubles du sommeil, mais d’un sommeil perturbé.

Entre 16 points et 24 points

Troubles du sommeil
Vous semblez souffrir de troubles du sommeil. Nous parlons de troubles du sommeil quand votre sommeil est perturbé, que ces troubles gênent votre quotidien et qu’ils persistent pendant au moins quatre semaines. Dans ce cas, nous vous conseillons de consulter un médecin qui vous aidera à trouver la solution la plus adaptée.

Mise en garde sur les outils Sommeil.org

Vous venez de réaliser un test sur la qualité de votre sommeil. Cet outil peut mettre en avant certaines prédispositions envisageables pour qualifier une baisse de la vigilance et un manque de sommeil. La dette de sommeil chronique peut avoir une incidence importante sur votre santé à long terme. Seul un médecin peut poser un diagnostic sur votre état de santé.

Les résultats et interprétations des différents tests du site Sommeil.org vous permettent de recevoir des informations n’ayant aucune valeur médicale. C’est pourquoi vous ne devez en aucun cas, prendre les résultats d’un test comme un avis médical ni à une recommandation. L’interprétation des résultats du test ainsi que les données de ces derniers ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical réalisé par un professionnel de la santé.