L’illusion hypnagogique

L’illusion hypnagogique : Causes et conséquences

Ce trouble apparaît au cours de la phase d’endormissement. Il est caractérisé par une illusion sonore ou visuelle provoquée par des sons et des images bien réels.

trouble-11-l-illusion-hypnagogiqueNous pourrions prendre comme exemple un escalier qui grince et qui fait illusion d’un monstre qui monte l’escalier ou l’ombre d’un objet dans la chambre à coucher qui prend la forme d’une bête féroce.

L’illusion hypnagogique est à différencier du cauchemar qui se situe en fin de nuit pendant le sommeil paradoxal mais également de la terreur nocturne. Pour bien comprendre la différence, n’hésitez pas à visiter les 2 pages ci-dessous.

Les causes de l’illusion hypnagogique

C’est entre l’âge de 6 et 15 ans que ce trouble est le plus marqué. Il n’y a rien d’affolant, c’est un phénomène normale que connaissent de nombreux enfants et même les adultes. L’illusion hypnagogique peut être générée par la peur ou l’angoisse.

Les conséquences et symptômes de l’illusion hypnagogique

L’illusion hypnagogique ne présente aucun danger pour l’enfant.

Toutefois, l’enfant peut être effrayé par ces hallucinations et peut finir par avoir peur d’aller se coucher. L’enfant pourra être rassuré par ses parents mais aussi par une petite veilleuse ou une porte ouverte, de la même façon que s’il avait fait un cauchemar.

Chaque trouble du sommeil en détail :

L’insomnie
Insomnie avec avance de phase
Insomnie avec retard de phase
Syndrome des jambes sans repos
La narcolepsie
L’apnée du sommeil
L’énurésie ou pipi au lit
Le cauchemar
Le somnambulisme
La terreur nocturne
L’illusion hypnagogique
Les rythmies du sommeil
La somniloquie