Comment mettre son oreiller pour bien dormir ? Les positions idéales

Si vous souhaitez passer de bonnes nuits réparatrices, commencez par bien positionner votre oreiller. Votre position de sommeil influe sur votre confort et votre santé. Mais comment mettre son oreiller pour bien dormir ? Tout dépend de la position du dormeur : ventre, dos, côté ? Certains oreillers sont plus adaptés que d’autres, en termes d’épaisseur, d’ergonomie, de matériaux. La façon dont vous le positionnez est importante aussi. Un oreiller trop haut rime avec mal de dos. Suivez nos conseils afin de ne pas négliger cet accessoire de literie indispensable pour un sommeil de qualité.

Pourquoi dormir avec un oreiller ?

Comment mettre son oreiller pour bien dormir

Si l’on en croit ce que l’on peut lire sur internet, les premiers oreillers ont fait leur apparition vers 7000 avant J.C. au sein d’anciennes civilisations de Mésopotamie. Puis, on le suit au cours de l’Antiquité, en Égypte antique. Il est réservé aux élites. Il sert à soutenir leur tête pendant le sommeil. En bois ou pierre, il devient plus confortable et moelleux chez les Romains et les Grecs qui utilisent des roseaux, des plumes, de la paille pour son garnissage. Les Chinois le fabriquent à l’aide de bambou. 

Le terme oreiller en lui-même fait son apparition au XIIe siècle. Il était alors déjà considéré comme une pièce de literie. Il est décrit comme une enveloppe de tissu, garnie de crin, de laine, de plume. Comme son nom l’indique, il est destiné à accueillir les oreilles. Il fournit un support confortable pour le cou et la tête durant le sommeil. Cet accessoire favorise effectivement une position qui maintient la colonne vertébrale dans un même plan, depuis les lombaires jusqu’aux cervicales. 

Sur un lit, on trouve souvent plusieurs oreillers et coussins. Pour savoir comment disposer les oreillers sur un lit, on privilégie généralement un rangement du plus grand au plus petit. Contre la tête de lit, on pose l’oreiller de couchage, puis l’oreiller d’appoint qui peut aider à caler le dos par exemple, et enfin les coussins décoratifs. 

Comment mettre son oreiller pour bien dormir selon les positions de sommeil?

mettre l'oreiller selon les positions de sommeil

Lorsqu’il s’agit de bien dormir, la position que vous adoptez avec votre oreiller peut faire toute la différence. Selon que vous dormiez sur le côté, le dos ou le ventre, il existe des oreillers spécialement conçus pour optimiser votre confort et votre qualité de sommeil. Mener un test pour choisir son oreiller est idéal pour vous assurer que vous ferez un choix adapté. Vous pourrez par la suite comparer les prix sur internet, ainsi que les modalités de livraison, si vous préférez l’acheter ainsi.

Oreiller pour dormir sur le côté

Également appelée fœtus ou chien de fusil, la position de sommeil sur le côté est très appréciée. Elle permet de diminuer la pression exercée sur la colonne vertébrale, de moins ronfler et souvent mieux respirer. Dans une telle position, l’oreiller joue son rôle de soutien en évitant que les cervicales ne piquent vers le matelas. En posant la tête et le cou sur l’oreiller, le dormeur maintient l’alignement de sa colonne. 

Néanmoins, dormir sur le côté exerce une pression au niveau de la hanche qui repose sur le matelas. Pour soulager cette tension, il est recommandé, en cas de douleurs dorsales, de dormir avec un coussin entre les jambes. L’élévation légère du genou supérieur évite la torsion lombaire. Cela fait d’ailleurs partie des conseils donnés aux femmes enceintes pour les éventuelles douleurs dorsales liées au poids du ventre. Cette position peut entraîner l’engourdissement du bras du dessous, qu’il est recommandé d’avancer légèrement.

L’oreiller préconisé pour dormir sur le côté doit offrir un bon soutien pour maintenir la colonne vertébrale alignée. Ferme ou mi-ferme, ergonomique, il doit combler l’espace entre votre tête et votre épaule. Cela permet de réduire la pression sur les épaules et le cou. Les douleurs cervicales sont ainsi minimisées.  

À lire aussi: Quel oreiller choisir quand on a mal au dos ?

Oreiller pour dormir sur le dos

La position sur le dos est, elle aussi, idéale pour dormir avec un bon alignement de la colonne vertébrale, de la nuque et de la tête.  Attention toutefois, un oreiller trop haut et c’est le mal de dos qui s’invite. En effet, si seulement la tête prend appui sur l’oreiller, elle va être surélevée par rapport au cou. Elle entraînera une courbure au niveau des cervicales qui peut devenir douloureuse. 

Dormir sur le dos, avec un oreiller d’une épaisseur adaptée, est généralement considéré comme la meilleure position pour des nuits de qualité, selon les professionnels de santé. Cette posture permet une répartition uniforme du poids corporel et une réduction des points de pression. 

Il est conseillé d’utiliser un oreiller avec un bon soutien cervical lorsqu’on est dormeur sur le dos. Un oreiller en mousse à mémoire ou en latex naturel bio épousera la forme du cou et assurera un alignement optimal de la colonne vertébrale. L’oreiller ne doit être ni trop plat, ni trop épais pour éviter les tensions inutiles. Deux bémols sont à noter pour cette position :

  • Elle est défavorable aux personnes qui souffrent de problèmes de respiration comme l’apnée du sommeil
  • Elle peut provoquer des ronflements. Parfois, en utilisant un oreiller plus fin, la tête s’incline légèrement plus et les ronflements diminuent, voire cessent. 

Oreiller choisir pour dormir sur le ventre

Adopter la position ventrale pour dormir n’est pas idéale. Une pression s’exerce sur le cou et sur la colonne vertébrale. Il est recommandé de se passer d’oreiller dans ce cas ou d’en choisir un extrêmement fin pour ne pas accentuer la courbure du cou vers l’arrière. Cela minimisera les risques de douleurs et de tensions musculaires. Vous pouvez également utiliser un oreiller en plumes ou en duvet pour plus de confort.

Lorsque vous dormez sur le ventre, votre tête est généralement tournée sur le côté. Cela entraîne une torsion de la colonne vertébrale. Des points de pression se créent. Des contractures musculaires apparaissent. Cette position peut avoir un impact négatif sur le haut de votre corps et perturber la qualité de votre sommeil.

Enfin, pour éviter les douleurs aux épaules, il est préconisé de garder les bras le long du corps et non, repliés au niveau de la tête. 

FAQ – Comment mettre son oreiller pour bien dormir ?

Faut-il dormir avec un oreiller ou un traversin ?

Le traversin est un coussin cylindrique, long, qui traverse le lit d’un côté à l’autre. Placé à la tête du lit, il occupe toute la largeur du matelas. Choisir entre un oreiller et un traversin pour dormir va dépendre :

de vos préférences personnelles ;
de votre position de sommeil. 

Le traversin n’offre pas le même soutien spécifique pour la tête et le cou qu’un oreiller. Il assure un moins bon maintien de la colonne vertébrale dans un même alignement. Quand on dort sur le côté, on attrape facilement le traversin pour le caler dans son cou. Par contre, comme il n’offre pas la même surface qu’un oreiller pour poser la tête, cette dernière peut piquer vers le bas et créer des tensions au niveau des cervicales. Par ailleurs, le traversin se partage le plus souvent, contrairement à l’oreiller qui est individuel.

Néanmoins, cet accessoire est apprécié par certains dormeurs pour sa longueur. Utilisé individuellement, il peut en effet venir soutenir différentes parties du corps, comme les jambes, le dos. Il est notamment conseillé pour les femmes enceintes pour son usage polyvalent, comme le coussin d’allaitement. Il permet de bien caler l’écart entre les genoux en position latérale de sommeil, voire de soutenir le ventre. Il limite les torsions dans le dos. Plus tard, il peut aider à positionner le bébé pour allaiter, sans provoquer de douleurs à l’épaule, au bras, au dos. 

Quand changer son oreiller ?

Un bon oreiller est un des facteurs de la qualité du sommeil. Plusieurs signes sont à observer pour savoir quand changer votre oreiller :

Sa perte de fermeté : c’est l’un des signes les plus évidents d’usure de votre oreiller. S’il est devenu plat et n’assure plus un soutien efficace de votre tête et de votre cou, il est temps de le remplacer. Cette usure se manifeste visuellement, mais également par d’éventuelles douleurs cervicales et des problèmes de sommeil. 
L’accumulation de saleté : avec le temps, les oreillers deviennent un foyer potentiel pour les allergènes et bactéries. Ils engrangent au fil des années sueur, huiles corporelles, acariens (puisque ces petites bêtes adorent les peaux mortes que nous déposons chaque nuit). Si le nettoyage ne suffit plus à raviver votre oreiller, s’il montre des signes d’hygiène médiocre malgré des lavages fréquents, changez-le. Des allergies inexpliquées ou des problèmes respiratoires pendant la nuit peuvent aussi être un signe d’une altération de l’hygiène de votre oreiller.

La durée de vie moyenne d’un oreiller varie en fonction du type de matériaux utilisés. En général, il est recommandé de le remplacer tous les 1 à 2 ans.

Merci de donner votre avis post

Eté EMMA : jusqu'à -50% sur la literie

00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite