Veilleuse: bon ou mauvais pour le sommeil de l’enfant ?

Veilleuse et sommeil sont souvent deux choses indissociables pour les enfants. En effet, les bébés et les petits peuvent considérer la nuit comme source de craintes et de peur. Il est courant d’utiliser un doudou, une sucette ou une peluche pour les rassurer et les aider à trouver le sommeil. Mais les veilleuses jouent également un rôle important dans la création d’une ambiance douce et rassurante. 

Faut-il laisser la veilleuse toute la nuit ? Quand le mariage veilleuse et sommeil est-il indispensable ? Les enfants peuvent ils dormir avec la lumière allumée ? Nous vous fournissons quelques éléments de réponse et des conseils pour bien utiliser la veilleuse de votre enfant.

Veilleuse et sommeil : un réel besoin pour l’enfant ?

veilleuse et sommeil

La veilleuse de bébé peut être une petite source lumineuse posée près du lit. Mais il peut aussi s’agir d’un dessin lumineux projeté sur les murs. Dans tous les cas, cet accessoire aide les enfants à visualiser leur chambre et à reconnaître leur environnement. Pour certains, la lumière est gage de sécurité pendant la nuit. Il peut ainsi être nécessaire d’en utiliser dans la chambre à coucher afin de rassurer le petit et de lui permettre un sommeil de qualité. 

À l’approche des 24 mois, les enfants développent une imagination débordante et une pensée symbolique. C’est à partir de cet âge qu’ils pensent aux monstres venant hanter les nuits des petits. L’endormissement peut alors être plus compliqué, d’où l’utilisation d’une lampe adaptée. Une veilleuse led simple qui émet une lumière douce est parfaite dans ce cas. Vous pouvez la laisser allumer toute la nuit pour rassurer l’enfant en cas de réveil nocturne

Il faut tout de même noter que cette source de lumière n’est d’aucune utilité pour les bébés, surtout les nourrissons. Contrairement à ce que pensent les parents, les tout-petits ne sont pas programmés pour avoir peur du noir. Dormir avec une veilleuse bébé n’est donc pas indispensable. De plus, ces petits bébés ont besoin de l’obscurité pour pouvoir entrer dans le sommeil. Cela leur permet de faire la différence entre le jour et la nuit.

Attention aux yeux des enfants

Même si veilleuse et sommeil vont bien ensemble pour les petits, sachez que leurs yeux sont plus sensibles à la lumière. Vous devez savoir que les yeux des enfants ont une pupille plus grande et un cristallin plus transparent. La lumière y pénètre ainsi plus facilement qu’avec l’adulte. Une étude a d’ailleurs démontré que la pénétration de la lumière bleue est presque deux fois plus élevée chez l’enfant. (À lire aussi: l’effet de la lumière bleu sur le sommeil)

Il faut donc comprendre que cette sensibilité est non négligeable lors de l’utilisation d’une lampe dans la chambre de bébé. Au risque de perturber son système circadien, sa santé et son sommeil, il convient d’employer la bonne veilleuse.

Qu’en est-il des veilleuses musicales ?

Certains parents utilisent des veilleuses connectées qui diffusent un bruit blanc dit relaxant pour faire dormir les enfants. Pourtant, la diffusion de sons peut empêcher l’enfant à acquérir l’autonomie nécessaire à son endormissement. De même, le bruit peut pousser le bébé à éprouver un sentiment d’insécurité, ce qui n’apporte pas l’environnement sensoriel souhaité. Si le produit ne répond pas aux difficultés d’endormissement du bambin, il est important de trouver la solution adéquate. (À lire aussi: les bienfaits du bruit blanc pour dormir)

Veilleuse et sommeil: l’influence des lumières

veilleuse et sommeil enfant

Pratiques, ludiques et douces, les veilleuses pour enfants se déclinent en de nombreux modèles. Elles se présentent sous toutes les formes, avec intensité lumineuse réglable et musique intégrée. Mais pour le bien-être de votre enfant, vous devez choisir la lumière adaptée à ses besoins et à son âge. 

Effet de la lumière bleue sur l’endormissement des bébés

Comme susmentionné, les enfants sont plus sensibles à la lumière bleue que les adultes. Et pour cause, leur cristallin ne peut pas filtrer totalement la lumière des écrans, dite lumières bleues. Ces dernières atteignent ainsi plus facilement la rétine, provoquant des dégâts sur le long terme. 

Dans ce sens, une exposition intensive risque de perturber le sommeil des petits, surtout le soir. La lumière bleue réduit la production de mélatonine, l’hormone du sommeil qui favorise l’endormissement. Vous devez idéalement interdire votre enfant de jouer avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur avant le coucher. Sinon, la lumière de l’écran va attaquer ses yeux, mais surtout son système circadien. Il lui sera plus difficile de s’endormir, mais aussi de maintenir un sommeil de qualité. 

Effet de la lumière vive sur la mélatonine

Veilleuse et sommeil peuvent être source de sensation de sécurité pour les bébés. Mais il faut préciser que la lumière vive a un effet souvent néfaste sur la mélatonine. Celle-ci est naturellement produite par la glande pinéale située dans le cerveau. Elle permet à notre corps de synchroniser l’horloge biologique avec le jour et la nuit. 

Sous l’influence de la lumière, la mélatonine aide l’organisme à appréhender l’alternance lumière/obscurité. Elle rythme également les phases d’éveil et de sommeil de chaque individu. Cependant, la mélatonine n’est sécrétée que dans l’obscurité. La lumière stoppe sa production, ce qui influe directement sur l’endormissement de l’enfant. 

Si vous utilisez une veilleuse à lumière vive dans la chambre, cela peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. En empêchant la production de mélatonine, la lumière vive perturbe l’endormissement, le sommeil, l’immunité, la mémoire et l’attention. 

Les couleurs de lumière adaptées

Le marché propose des veilleuses possédant de multiples fonctionnalités en termes de couleurs d’éclairage. Certaines d’entre elles peuvent alterner les couleurs en les faisant disparaître et réapparaître en dégradé. Mais le choix dépend principalement de vos besoins et de vos attentes. 

Pour un objectif veilleuse et sommeil, vous pouvez choisir une lumière rassurante, comme le blanc ou les tons dorés. Ces lumières chaudes conviennent parfaitement aux enfants qui ont besoin d’être rassurés la nuit. Il est aussi possible d’utiliser des veilleuses projetant des formes aux murs ou au plafond. Sinon, certaines lampes dans les tons bleu pastel ou rose poudré peuvent aussi avoir un effet apaisant. 

4 bonnes pratiques de l’utilisation d’une veilleuse pour enfant

Pour éviter de dormir avec une veilleuse danger, il convient de savoir utiliser la lampe correctement. Voici donc quelques bonnes pratiques qui pourront vous aider à associer veilleuse et sommeil. 

veilleuse pour enfant

1- Éteindre la veilleuse au bon moment

Le rythme de sommeil des bébés est très différent de celui des adultes. Ils peuvent dormir plusieurs fois dans la journée et par jour pour un total pouvant dépasser les 14 heures. Il est ainsi important de comprendre leurs phases d’endormissement afin de ne pas les perturber. D’autant plus que chaque bébé a sa façon de réagir avant de s’endormir. Certains peuvent s’agiter et d’autres bébé vont pleurer pleurer

Si vous allumez une veilleuse dans la pièce où dort votre enfant, il ne faut pas l’éteindre dès que celui-ci se calme. Un bébé agité passe d’abord par un sommeil léger avant d’aller dans un endormissement profond. Éteindre l’éclairage pendant le sommeil léger peut perturber cette phase et réveiller le petit. En comprenant les phases d’endormissement du chérubin, vous pourrez trouver le moment idéal pour éteindre la veilleuse sans le déranger. 

Si possible, vous pouvez aussi créer un rituel dès le plus jeune âge de l’enfant, avec une chanson ou une lumière. Le rituel au coucher va alors devenir une habitude que l’enfant intégrera à sa routine pour symboliser l’heure de dormir. 

2- Éloigner la source de lumière du lit

Si vous utilisez une veilleuse qui projette des formes, installez-la à côté d’un mur ou orientée vers le plafond. Vous pouvez aussi utiliser une veilleuse à accrocher au mur si elle est destinée à rester dans la chambre. Elle pourra ainsi s’intégrer au reste de la décoration. Mais dans un cas comme dans l’autre, veillez à placer la lampe loin du lit du bébé

3- Contrôler la brillance de la veilleuse

Dormir avec la lumière allumée peut aider à s’endormir plus rapidement. Mais pour bien se préparer au sommeil, vous devez baisser progressivement l’intensité de la lumière durant la soirée, avant le coucher. Un éclairage tamisé transmet les bonnes informations au cerveau et prépare doucement le petit à l’endormissement. 

4- Opter la lumière chaude

Pour optimiser le sommeil, il faut éviter la lumière bleue des téléviseurs, ordinateurs et téléphones portables avant le coucher. Cet éclairage artificiel perturbe l’endormissement au lieu d’apaiser et de créer les conditions idéales pour dormir. Privilégiez plutôt une lumière chaude plus stimulante pour parvenir à dormir sereinement. 

FAQ – Veilleuse et sommeil

Quand arrêter l’utilisation de la veilleuse ?


En principe, dormir avec une veilleuse bébé n’est pas indispensable si l’enfant est calme la nuit. En revanche, veilleuse et sommeil sont indissociables si le petit a peur. La durée de cette peur sera alors la condition de l’utilisation d’une lampe veilleuse. Autrement dit, tout dépend de chaque enfant parce que la peur peut persister jusqu’à ses 10 ans. Aucune règle n’est établie à ce sujet. 

Néanmoins, vous pouvez essayer d’enlever progressivement la veilleuse en le remplaçant par un autre accessoire. Il est par exemple possible d’utiliser une autre source d’éclairage extérieur à la chambre. Avec le temps, le petit va s’habituer et oublier ce besoin de lumière pour se rassurer. 

Merci de donner votre avis post

Eté EMMA : jusqu'à -50% sur la literie

00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite