Bruit blanc pour dormir

Votre sommeil est souvent affecté par des bruits extérieurs ? Ou au contraire, l’excès de silence vous réveille et vous plonge dans l’anxiété ? Dans un cas comme dans l’autre, la présence d’un bruit blanc pour dormir est la meilleure alternative afin de faciliter l’endormissement et profiter d’une qualite sommeil optimale.

Consciemment ou inconsciemment, bebe, enfant et adulte ont déjà vécu cette expérience. Certains sons continus ou répétitifs les plongent irrémédiablement dans le sommeil. Ces sons leur donnent la sensation d’être enveloppés dans une bulle. Depuis leur bulle, ils sont bercés par des bruits les invitant à la relaxation.

Le bruit blanc pour dormir confère une ambiance sonore très agréable. Cette sonorité harmonieuse accélère la phase d’endormissement et permet de bien dormir toute la nuit. Il s’agit d’une méthode douce qui est adoptée par un large public. Tour d’horizon sur cet univers auditif très particulier qu’est le bruit blanc pour dormir !

Qu’est-ce qu’un bruit blanc ?

À l’instar de la lumière, le son a, lui aussi, ses couleurs. Ainsi, le bruit blanc, en regroupant toutes les fréquences audio, reprend le même principe que la lumière blanche. Cette dernière s’obtient par la superposition des ondes du spectre invisible. 

Le bruit blanc, lui, combine toutes les fréquences sonores simultanément. Celui-ci est donc un son qui contient toutes les fréquences de même puissance. 

Ce qui génère une certaine uniformité ressemblante, par exemple, à une pluie légère, le ronron d’une machine à laver ou le son d’un ventilateur. Le blanc sommeil fait office de mur insonorisé qui réduit ou arrête les autres bruits.

L’objectif principal d’un blanc bruit est d’aider à se concentrer sur un type de sonorité bien spécifique. De cette manière, on oublie les autres nuisances sonores aux alentours. D’une manière générale, les gens apparentent les bruits blancs à l’une des deux choses suivantes :

·          Tout bruit de fond ;

·          Le bruit de l’électricité statique.

L’impact du bruit blanc sur le sommeil

Les fréquences produites par les sons sont différentes. Les bruits sont enregistrés par notre cerveau durant notre sommeil. Ainsi, à notre réveil, nous entendons des fréquences variées. 

Pour expliquer cela, vous rêvez, par exemple, que vous chantiez dans un karaoké. Ensuite, vous vous réveillez et vous remarquez que quelqu’un a envoyé un concours de chant à la télévision. 

Votre cerveau peut vous alerter sur les dangers qui vous guettent pendant votre sommeil bruit. Cela peut vous réveiller instantanément.  

Le bruit blanc qui est une couverture de fréquences dissimule les autres bruits. Comme les sons sont aléatoires, ils ne perturbent pas et sont moins difficiles à remarquer. Dans la vie, de nombreux sons sont mélangés aux bruits blancs pour leur ressemblance bien que minime. 

Le vent, le ronronnement d’un moteur ou les chutes d’eau en sont de bons exemples. Les autres bruits de couleur comme le bruit rose sont bénéfiques pour l’endormissement avec des variations plus sensibles. Les bruits blancs, roses agissent de la même manière sur le sommeil pour bien dormir.

Le générateur bruits blancs pour dormir permet d’éloigner toute éventuelle interruption de son issue des alentours. Par conséquent, il favorise la réduction des réveils fréquents pendant la nuit. 

Pourquoi s’endormir avec du bruit blanc ?

Le white noise pour dormir est une excellente solution autant pour les enfants que pour les personnes âgées. Il présente plusieurs avantages indéniables :

Avantages

·          La machine bruit blanc pour nouveau-né dispose d’un réglage de battements de cœur, identique à celui de sa mère. Elle a un côté rassurant et réconfortant pour les nourrissons.

·          Le sommeil bebe est amélioré. L’enfant arrive à s’endormir facilement en raison du bruit blanc en arrière-plan.

·          Les enfants plus âgés peuvent dormir sereinement, sans la lecture de leurs livres préférés. Les minutes lecture vous seront épargnées grâce au blanc bruit qui fait obstacle au bruit domestique.

·          Pour le bebe qui s’endort à des heures bruyantes en dehors des heures de siestes ou de couchers, il peut apprécier le bruit blanc.

·          Dans le cas où le bébé aime dormir, entouré de bruit, un environnement plus calme pourrait fournir un meilleur résultat quant à l’endormissement.

·          Le bruit blanc est adapté aux familles qui ont des enfants d’âges différents. Si l’un d’eux veut dormir et qu’un autre enfant refuse, le bruit blanc bloque le bruit généré par ce dernier.

Inconvénients

·          La dépendance au bruit blanc pour dormir.

·          La machine bruit blanc peut dépasser la limite fixée pour bebe.

·          L’efficacité du bruit blanc est variable d’un enfant à l’autre. Si les uns en sont friands, d’autres peuvent ne pas l’aimer.

Comment générer des bruits blancs ? 

Il existe des équipements et des applications dédiés au bruit blanc qui ont fait leur apparition depuis ces dernières années. Ils luttent contre les troubles du sommeil comme l’insomnie. Un grand nombre d’accessoires de puériculture tels que les peluches et les veilleuses dotées d’une option « bruit blanc » sont aussi visibles dans le commerce. 

Des logiciels de générateur bruits blancs sont téléchargeables en ligne. Tone Generator en fait partie, il crée des sons nature et joue avec les ondes.  

Vous pouvez également concevoir votre propre generateur bruits blancs sur le site myNoise, par exemple. Entièrement gratuit, cet outil est propice à la détente et à la relaxation grâce aux bruits qu’il diffuse. Les applications de générateurs de bruits blancs ne sont pas en reste.

Elles s’ouvrent sur des tablettes et smartphones avec différentes fonctionnalités comme la méditation, le mode réveil ou le mode hors ligne. Ce dernier permet d’éviter les ondes produites par la connexion tout au long de la nuit. 

Les risques de s’endormir avec un générateur de bruit blanc

Alternative naturelle aux médicaments sédatifs, la machine bruit blanc nous garantit un sommeil réparateur, une meilleure concentration et relaxation. Pourtant, il est important de noter qu’un usage quotidien n’est pas recommandé. À force de l’utiliser tous les soirs, votre enfant ou vous-même allez développer une forme de dépendance.

En vrai, les risques de s’endormir avec un générateur de bruit blanc vient du modèle que vous avez acheté. Il convient donc de prendre l’appareil qui délivre le volume adéquat. Si ce dernier est trop fort, vous risquerez des dommages conséquents. Il faut garder en tête que nous avons environ 10 000 XNUMX cellules ciliées, chargées de capter le son. 

Elles reçoivent les sons élevés et avec l’âge, leur capacité est réduite. Un spécialiste du Toronto Hospital for Sick Children a testé 14 générateurs de bruit blanc à 3 écarts différents :

– À une distance de 30 cm : cela équivaut à placer la machine dans le berceau du bébé.

– À 100 cm : le but étant de poser l’appareil sur une table de chevet à proximité du berceau.

– À une distance de 200 cm : cela revient à mettre le générateur au bout de la pièce.

La distance la plus longue est alors conseillée afin de ne pas impacter l’ouïe de votre enfant.

Quels sont les différents bruits blancs ?

Tout le monde réagit différemment selon le bruit qui arrive à ses oreilles. Vous serez, par exemple, plus sensible au chant des oiseaux. Alors que votre enfant sera cajolé par le bruit d’un ruisseau. Il n’y a pas de règle préétablie sur le bruit qui est le plus indiqué pour sommeil optimal

Sachez que le bruit blanc se décline en de nombreuses versions. Les sons qui proviennent de la nature sont :

  1. Le bruit d’une cascade d’eau.
  2. Le bruit du vent qui se faufile dans les branches.
  3. Le bruit de la pluie qui ruisselle sur la toiture.
  4. Le bruit des vagues qui s’écrasent sur le sable.

Ces sons murmurants apaisent les sens et nous emmènent dans les bras de Morphée. Ils facilitent le sommeil et favorisent la relaxation en couvrant les autres sons avoisinants.

Il existe aussi des bruits blancs qui découlent de l’usage d’appareils électriques ou d’objets quotidiens. Ils proposent un bruit continu, mais le hic, c’est que leur volume n’est pas réglable.

  • Le bruit d’un ventilateur ;
  • Le bruit d’un aspirateur ;
  • Le bruit d’un sèche-cheveux ;
  • Le bruit de l’eau du robinet.

Parmi les tonalités des bruits blancs, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez compter sur le son des climatiseurs de première génération, les sons neutres de la nature ou du clapotis de la pluie…

Les astuces de la rédaction pour dormir avec un bruit blanc

Nous sommes subjugués par cet univers auditif très particulier qui contribue au sommeil, à la détente et la concentration. En vue d’en profiter au maximum, voici quelques astuces que nous avons essayées et qui ont porté leur fruit.

#1. Programmer une routine de sommeil : si vous n’arrivez pas à vous endormir facilement, il est nécessaire d’établir un rituel avant de rejoindre votre lit. Cette étape s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Développez une dépendance de l’hygiène du sommeil.

#2. Gardez votre chambre propre et calme : pour un sommeil profond et réparateur, créez un environnement propre et serein. Évitez les tas de vêtements qui s’amassent sur les chaises ou encore les chaussures éparpillées au sol. Quelques minutes avant de vous endormir, enlevez tout le désordre ! Il n’y a rien de plus engageant qu’un cocon douillet et confortable avec un générateur de bruit blanc à côté.

#3. Libérez vos pensées : arrêtez de penser à ce que vous avez fait pendant la journée ou à ce que vous ferez demain. Chassez le stress de la journée avec un appareil de bruit blanc. Il a été même prouvé qu’il soulage des symptômes liés à l’anxiété. Il fera un excellent allié méditation.

FAQ ce que les internautes se demandent  

Les questions suivantes sont les plus posées par les internautes. Nous y apportons les réponses nécessaires :

Quel est le meilleur bruit pour s’endormir ?


Les bruits blancs et les bruits roses sont les meilleurs bruits pour trouver le sommeil. C’est à vous de vous faire votre propre opinion en les testant un à un, car chaque oreille humaine est différente. Certaines personnes interrogées ont également parlé du bruit marron comme étant utile à l’endormissement. Mais les avis sont unanimes, le bruit blanc est le must de tous les bruits de couleur avec les spectres de toutes les fréquences.    

Quelle est la différence entre un bruit blanc et un bruit rose ?


Comparé au bruit blanc, le bruit rose est plus prononcé et plus profond. Le bruissement des feuilles, les pulsations du cœur, entre autres, en font partie. L’intensité du bruit rose n’est pas proportionnelle à sa fréquence. 

À la base, c’est un bruit blanc dont la puissance a été affaiblie de 3 dB à chaque octave. Le bruit rose sert en audio pour tester l’acoustique d’une salle de concert ou pour étalonner les dispositifs de diffusion.

Le bruit blanc est un peu moins caverneux, mais la répartition de ses fréquences est plus harmonieuse. On le compare très souvent à un bourdonnement lointain qui a la capacité de couvrir les autres bruits. Pensez, par exemple, ici au ventilateur de votre ordinateur ou au bruit de votre climatiseur. 

Quelles sont les autres méthodes pour dormir ?


À part les bruits blancs ou ceux d’autres couleurs pour dormir, vous pouvez vous appuyer sur les méthodes suivantes : la méditation, le yoga, le bain chaud avant de dormir, la consommation de tisane ou d’infusion et la méthode de respiration, appelée 4-7-8. Inspirez profondément par le nez pendant 4 secondes. Puis retenez votre respiration 7 secondes et expirez par la bouche jusqu’à 8.

Merci de donner votre avis post
Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec SOMMEIL10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite