Sieste : 5 bienfaits sur la santé qui vont vous donner envie d’en faire

Environ 25 % des Français font la sieste au moins une fois par semaine. Il faut dire que la durée moyenne de sommeil diminue. Par ailleurs, 61 % de Français disent mal dormir. Faire des siestes sur la journée peut alors permettre de récupérer. Mais quels sont exactement les bienfaits de la sieste ? Meilleure mémoire, santé du cœur, diminution du stress, renforcement du système immunitaire, régulation de l’humeur, la sieste est bénéfique à plus d’un titre. Dans cet article, découvrez sans plus attendre les 5 bienfaits de la sieste.

Une courte sieste pour améliorer votre mémoire

Faire la sieste permet d’améliorer les capacités cognitives et plus particulièrement, la mémoire. En effet, des chercheuses du Sleep and Cognition Lab de l’Université de Californie et du Computational Memory Lab de l’institut des neurosciences de Princeton se sont penchées sur la question. Elles ont remarqué que les personnes qui faisaient la sieste avaient plus de facilité à retenir les informations. Le fait de s’accorder un temps de repos permet selon elles de renforcer les connexions neuronales et par la même occasion son état de vigilance. 

sieste

Durant le sommeil, l’hippocampe, siège de la mémoire, traite les informations. Ces dernières sont transmises au cortex cérébral qui stocke ces différentes données. Le manque de sommeil favorise donc les pertes de mémoire et crée un terrain favorable aux maladies neurodégénératives comme Alzheimer. Faire des siestes permettrait de compenser les déficits de mémorisation dus à une mauvaise nuit de sommeil. Cela participerait à améliorer la mémoire sur le long terme en préservant les souvenirs dans les zones de stockages cérébrales.

Faire la sieste régulièrement est ainsi particulièrement recommandé en cas de troubles du sommeil. Elle est aussi bénéfique pour les personnes souffrant d’une dette d’endormissement ponctuelle et temporaire. 

Jusqu’à -50% sur votre literie !
Ventes Hiver Hypnia jusqu'à -40% et -10% additionnels avec le code "sommeil10"

Quelques minutes de sommeil pour une meilleure santé cardiaque

Faire la sieste serait également bon pour le cœur. D’après une étude réalisée à l’université de Lausanne en Suisse, faire une ou deux siestes par semaine réduirait de manière significative les risques d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) et d’infarctus. Si le sommeil permet de préserver un cerveau en bonne santé, il est donc aussi essentiel pour garder un cœur en forme

Lors de cette étude, des chercheurs ont suivi durant plusieurs années 3 462 individus dont l’âge se situait entre 35 et 75 ans. Parmi ces personnes, 155 souffraient de problèmes cardiaques. Les scientifiques ont pu observer que le risque de problème cardiovasculaire était nettement inférieur chez ceux qui avaient pour habitude de s’accorder un petit somme en journée.

Les chercheurs expliquent ces résultats par le fait que la sieste participerait à réduire le stress et à augmenter la vigilance. Le stress favorise en effet les problèmes cardiaques. De plus, ces petits temps de repos permettent de pallier un manque de sommeil, lui aussi facteur aggravant des maladies cardiovasculaires.  

En effet, un manque de sommeil accroît la fatigue et le risque de développer des problèmes cardiaques. Faire une sieste régulièrement peut notamment aider les personnes souffrant de troubles du sommeil à préserver un cœur en meilleure santé. 

Une période de repos pour diminuer votre stress

La réduction du stress constitue un autre bienfait de la sieste. La somnolence sur la journée est fréquemment associée à une pression artérielle élevée, symptomatique d’un état anxieux. Elle est aussi reliée à une augmentation du taux de cortisol, l’hormone du stress. Ainsi, le manque de sommeil a tendance à créer du stress. À l’inverse, le stress engendre souvent des problèmes d’endormissement. 

La sieste permet de sortir de ce cercle vicieux en aidant à diminuer le taux de cortisol. Elle permettrait ainsi de compenser une dette de sommeil provoquée par un taux de cortisol élevé

De plus, selon une étude réalisée en Grèce, faire une sieste dans l’après-midi permettrait de réduire autant la pression artérielle qu’un traitement antihypertenseur

Faire la sieste quotidiennement pendant une vingtaine de minutes permettrait donc d’être plus détendu et, de ce fait, de bénéficier d’un sommeil réparateur durant la nuit. N’hésitez pas à vous accorder un petit somme régulièrement, en particulier lorsque vous êtes stressé. Vous n’en serez que plus détendu et serein

Stimuler votre système immunitaire

Si le sommeil est bénéfique pour le cœur, le cerveau et le système nerveux, il participe également au renforcement du système immunitaire

En effet, le manque de sommeil affaiblit les défenses immunitaires. Ainsi, les personnes qui dorment peu sont plus vulnérables et susceptibles d’attraper des infections comme le rhume, la grippe ou une maladie respiratoire. Après une mauvaise nuit de sommeil, notre système immunitaire réagit de la même manière que s’il devait faire face à une infection. Autrement dit, le taux de globules blancs (ou leucocytes) augmente dans le sang et notre système immunitaire est fragilisé. 

Une sieste qui précède un sommeil réparateur de 8 heures permet de restaurer le taux normal de leucocytes. Une étude a montré que des personnes ayant dormi pendant la nuit et ayant fait une sieste obtenaient de meilleurs résultats que les personnes ayant bien dormi sans faire de sieste. 

Par ailleurs, faire des siestes favorisent la régénération des tissus dans l’organisme. Elle contribue ainsi la santé de la peau plus jeune et de renforcer les muscles

Une sieste pour être de bonne humeur au réveil

sieste pour être de bonne humeur au réveil

Qui ne s’est pas déjà réveillé de mauvaise humeur après une mauvaise nuit de sommeil ? En effet, le manque de sommeil rend irritable, impatient, nerveux. Cet état provient du déséquilibre neuroendocrinien qui se produit lorsque nous avons mal dormi. Il entraîne une sensation de fatigue et une irritabilité. Faire une courte sieste dans l’après-midi permet à l’organisme et au cerveau de rétablir cet équilibre. Vous êtes alors plus en forme et détendu. 

Faire la sieste est bien sûr particulièrement approprié si vous avez mal dormi durant la nuit. Mais elle est aussi bénéfique après une bonne nuit de sommeil. Elle permet de compenser la baisse de régime qui survient généralement dans l’après-midi et de retrouver toute votre énergie. 

Pour récupérer tout votre dynamisme et votre bonne humeur, privilégiez une courte sieste entre 13h et 16h. Idéalement, elle ne doit pas dépasser 20 à 30 minutes afin de vous éviter de passer le reste de la journée dans un état vaseux

FAQ – Sieste

Quelle est la durée idéale d’une sieste ?

La durée de la sieste est très importante. Un somme trop court ne permet pas de récupérer tandis qu’une sieste trop longue entraîne une fatigue
Le temps de repos dépend essentiellement de vos besoins. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les différents types de sieste en fonction de leur durée :
●    La courte sieste (ou « sieste flash ») : d’une durée de moins de 5 minutes, la micro-sieste permet d’augmenter l’attention ; 
●    La sieste énergisante (ou « standard ») : sa durée est de 20 à 30 minutes. Elle aide à se détendre et à rester concentré et productif ; 
●    La sieste longue : ce type de sieste dure entre 60 et 90 minutes, soit la durée d’un cycle de sommeil complet. Elle sert à compenser le manque de sommeil occasionné par une nuit blanche par exemple. Elle ne doit pas être trop fréquente, car elle entraîne un état de confusion et de fatigue. De plus, elle risque de nuire à la durée et à la qualité du sommeil durant la nuit.

Une micro sieste, c’est quoi ?

Une micro sieste est une courte sieste qui peut durer de 20 à 30 minutes. Elle permet de se réveiller avant d’entrer dans la phase de sommeil profond. Dormir 15 à 20 minutes suffit généralement à retrouver sa concentration et sa tonicité. S’il peut s’avérer difficile de s’endormir rapidement au départ, cela devient un automatisme avec l’habitude. 

Quand faire la sieste ?

Pendant la journée, si vous êtes somnolent ou fatigué, il est recommandé de ne pas lutter contre le sommeil. Le plus souvent, ce coup de fatigue a lieu juste après le déjeuner. Son nom est d’ailleurs issu du latin « sexta » (« la sixième heure du jour »). C’est habituellement à ce moment de la journée, c’est-à-dire entre 12 et 15h, que nous ressentons le fameux « coup de barre » de l’après-midi. C’est un besoin physiologique qui survient 12h après le milieu de la nuit. L’idée que la digestion provoque cette envie de dormir est fausse, même si elle peut l’amplifier. 
Il est alors conseillé de faire un somme durant ce créneau afin de ne pas nuire à votre sommeil pendant la nuit. Vous pouvez néanmoins vous reposer quand vous en ressentez le besoin. 

Merci de donner votre avis post

☃️Ventes Hiver EMMA☃️ Matelas & literie jusqu'à -50% & -10% additionnels (code SOMMEIL10)

00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite