Nuit blanche : tout savoir

Il est toujours difficile de rester concentré et de ne pas s’endormir pendant la journée qui suit une nuit blanche. Le problème ne se pose pas vraiment pendant les weekends et les jours fériés. Mais lorsqu’il faut travailler ou étudier, la fatigue peut l’emporter.

Si vous aimez faire la fête ou regarder des films/séries jusqu’au petit matin, faites bien attention. Une nuit blanche occasionnelle ne fait pas de mal, mais des nuits blanches à répétition peuvent endommager votre organisme. Et bien évidemment, le schéma est le même dans le cas d’une nuit blanche involontaire (incapacité à dormir).

Quels sont les effets d’une nuit blanche sur la santé ? Comment éviter de passer une nuit blanche ? Comment survivre à une nuit blanche ? Nous répondons à toutes vos questions.

Qu’est-ce qu’une nuit blanche ?

Une nuit blanche est une nuit caractérisée par une absence volontaire ou involontaire de sommeil. On parle d’insomnie tout court lorsqu’elle est occasionnelle et on l’appelle insomnie chronique lorsqu’elle est fréquente.

La décision volontaire de ne pas dormir dépend de chacun. L’incapacité de dormir, quant à elle, est généralement liée à l’état psychologique (stress, anxiété, traumatisme, dépression…). Mais elle peut également résulter d’un problème de digestion ou des douleurs physiques.

Quoi qu’il en soit, comme dit ci-dessus, il est primordial de remplir son quota de sommeil journalier. Les dettes de sommeil peuvent toujours être rattrapées si elles sont négligeables. Mais lorsqu’elles sont trop importantes, l’organisme va finir par le faire payer.

Aussi, limitez autant que possible vos nuits blanches. Et si besoin, consultez un médecin ou un psychologue.

Comment survivre à ma journée de travail après une nuit blanche ?

Travaille fatigué

Vous avez passé une nuit blanche alors que vous devez travailler de 9 h à 17 h ? Voici quelques conseils pouvant vous aider à mieux vivre votre journée de travail :

  1. Faites une sieste de 20 à 30 minutes: Avant d’aller au travail et après le déjeuner pour récupérer un peu. Cela vous permettra de garder un minimum de concentration tout au long de la journée.
  2. Buvez un thé ou un café: Pour vous aider à rester éveillé et à vous concentrer si besoin. Mais n’en abusez pas, car les substances contenues dans ces boissons peuvent faire monter votre tension artérielle. Elles peuvent également vous rendre irritables et anxieux.
  3. Évitez de conduire: Allez au travail à pied si c’est possible ou privilégiez les transports publics. Cela vous protégera des accidents.
  4. Hydratez vous: Buvez beaucoup d’eau.
  5. Lâchez prise: Gardez en tête que la journée en question ne sera pas la plus productive du mois. L’acceptation est le meilleur moyen de se libérer de toutes sensations de stress et de frustration.

Pour terminer, si la nuit blanche est volontaire et que vous savez déjà qu’il y aura de l’alcool, n’en buvez pas trop. Sinon vous serez déshydraté et aurez la gueule de bois tout au long de la journée.

Quelles sont les conséquences d’une nuit blanche sur la santé ?

Ci-dessous les effets néfastes d’une insomnie chronique sur l’organisme.

#1. Les effets psychologiques

Du point de vue psychologique, un manque de sommeil peut causer :

  1. Un déséquilibre émotionnel ;
  2. L’irritabilité et l’agressivité dues au dérèglement de l’humeur ;
  3. Un état de stress permanent ;
  4. Une baisse de moral due à la fatigue.

Si l’insomnie persiste, elle peut conduire à une dépression précédée ou non d’un état d’agitation et d’hyperactivité. Vous serez ainsi contraint de prendre des antidépresseurs qui, à moyen ou à long terme, créeront un état de dépendance. (Découvrez l’importance du sommeil sur votre psychologie).

#2. Les effets physiologiques

Du point de vue physiologique, l’insomnie :

  • Affaiblit le système immunitaire:

Les hormones immunitaires sont produites pendant les heures de sommeil. Si vous manquez de sommeil, elles seront toujours produites et en grande quantité même. Votre organisme réagira exactement de la même manière que si vous étiez en situation de stress. Les globules blancs dans votre sang seront plus nombreux que d’habitude, mais de moins bonne qualité. Vous serez donc plus fragiles et serez plus susceptibles de contracter des maladies infectieuses telles qu’un rhume, une grippe, etc. (Découvrez ici nos astuces pour améliorer votre système immunitaire)

  • Augmente les risques d’avoir des problèmes cardiaques:

Un manque de sommeil favorise le durcissement des artères et augmente l’hypertension artérielle. Si vous êtes un insomniaque chronique, vos chances d’avoir un infarctus, un AVC ou autres problèmes cardiaques augmentent. Et cela ne va pas s’arranger avec l’âge.

  • Augmente les risques de contraction de maladies dégénératives:

C’est pendant le sommeil que l’organisme se débarrasse de ses toxines et déchets métaboliques. C’est le cas notamment du cerveau, du système glandulaire, du système respiratoire et du système cardiaque se débarrassent. Cela leur permet de rester en bonne santé et les protège des maladies dégénératives telles que l’Alzheimer, le Parkinson, etc.

  • Favorise une prise de poids:

Lorsque vous ne dormez pas assez, votre métabolisme se met au ralenti. Votre organisme cesse de brûler des calories, vous constaterez assez vite que vous prenez du poids. Outre cela, la production de l’hormone de l’appétit (la ghréline) ne sera plus régulée. Vous aurez souvent envie de grignoter, votre niveau de glycémie sera élevé et vous grossirez encore plus.

Le manque de sommeil augmente les risques d’obésité et de contraction du diabète de type 2.

Quelques conseils pour surmonter une nuit blanche

Retrouvez ici-bas nos astuces pour mieux vous porter le lendemain d’une nuit blanche.

1) Exposez-vous à la lumière du jour

Le fait de s’exposer au soleil permet de stopper la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Cette dernière peut vous faire somnoler toute la journée. En vous exposant au soleil, vous ferez comprendre à votre corps, dont l’horloge biologique est déréglée, qu’il fait jour. Il faut s’activer, ce n’est pas le moment de dormir.

S'exposé-au-soleil

2) Ne dormez pas tout au long de la journée

Faites l’effort de ne pas dormir au cours de la journée même si vous vous sentez très fatigué. Si vous le faites, vous allez chambouler votre horloge chronobiologique. Votre corps comprendra qu’il devra dormir en journée et rester éveillé la nuit. Vous aurez donc du mal à vous endormir une fois la nuit tombée. Or, le sommeil diurne n’est pas plus réparateur que le sommeil nocturne.

Si vraiment vous n’y arrivez pas, faites une sieste entre midi et 14 h. 20 à 30 minutes peuvent suffire. Néanmoins, quoi que vous décidiez de faire, ne dormez pas plus de 1 h 30 et faites votre sieste avant 15 heures.

3) Prenez des vitamines

Prenez un petit déjeuner copieux avant de vous adonner à vos activités quotidiennes. Privilégiez les fruits frais riches en vitamines et les sucres lents. Ils vous aideront à reprendre des forces. Au déjeuner, évitez de prendre les plats gras et trop rassasiants. Ils vous procureront une forte sensation de satiété qui vous fera somnoler tout le reste de l’après-midi.

vitamine

Préférez les repas riches en protéines et les féculents comme les pâtes. Ils vous aideront à tenir jusqu’au dîner. Au dîner, optez pour de la nourriture légère et facile à digérer. Vous vous endormirez ainsi plus facilement.

A noter : Ne vous privez pas si votre corps vous réclame de la nourriture entre les repas. Il est fatigué, c’est le moins que vous puissiez faire pour qu’il tienne le coup.

4) Buvez beaucoup d’eau

Boire l'eau

La déshydratation peut être source de maux de tête ou de migraines assez violents. Veillez donc à boire 1,5 litre d’eau dans la journée, voire même plus, si vous avez bu de l’alcool.

5) Prenez une douche tiède et soignez votre apparence

Une douche tiède permet d’augmenter votre température corporelle, ce qui aide à booster l’état d’éveil. Et si vous ne voulez pas que votre entourage sache que vous avez passé une nuit mouvementée, illuminez votre teint. Mettez des rondelles de concombre sur vos yeux pour les faire dégonfler, pour faire disparaître les cernes. Et masquez vos boutons avec une crème éclaircissante.

prendre une douche

FAQ – Nuit blanche

Nous avons fini avec l’article sur la nuit blanche. Il est temps de répondre aux questions que les internautes posent le plus souvent à son sujet.

Quand dormir après nuit blanche ?


Après une nuit blanche, il est conseillé de ne dormir qu’une fois la nuit suivante tombée (si possible). Le sommeil diurne est, en effet, moins qualitatif que le sommeil nocturne. Le fait de dormir pendant la journée pourrait réduire l’envie de dormir une fois la nuit tombée. Ce qui se traduira à nouveau par une nuit blanche, une journée à somnoler et à dormir… Et ainsi de suite jusqu’à épuisement de l’organisme (un cercle vicieux).

Est-il mieux de dormir 3h ou pas du tout ?


Il est toujours préférable de dormir toute une nuit pour avoir son quota de sommeil réparateur. Néanmoins, dormir 3 heures est toujours mieux qu’une nuit blanche. Si vous dormez 3 heures, vous serez toujours moins fatigué que si vous ne dormez pas du tout. Vous aurez également moins de sommeil à rattraper.

Est-ce dangereux de dormir 4h par nuit ?


Dormir 4 heures par nuit ne présente pas vraiment de danger s’il s’agit d’une situation isolée. Par contre, s’il arrive trop souvent, il y aura des conséquences physiologiques et psychologiques. Nous pouvons citer : l’irritabilité, l’agressivité, la dépression, les problèmes cardiovasculaires, etc. (Découvrez les heures de sommeil idéal)