Couettes bambou, vraiment écologiques et naturelles ? Notre avis

Afin de limiter la prolifération des bactéries et des acariens, les marques de literie font attention à ce que leurs meilleurs matelas, meilleurs oreillers et couettes bénéficient d’un traitement hypoallergénique. Pour parvenir à ce résultat, les marques recourent à des matières naturelles dans le revêtement de leur literie. Parmi ces matières, le revêtement en bambou est de plus en plus privilégié, et plus précisément dans les couettes. Mais contrairement à une croyance très répandue, le bambou est loin d’être un matériau écologique et n’est pas vraiment, voire pas du tout recommandé dans la conception des couettes. Pourquoi ? Enquête !

⭐ Nos 2 alternatives préférées aux couettes en bambou

Coup de coeur

couette gonflante bio Kipli

En lieu et place du bambou considéré à tort comme un matériau écologique, optez pour cette couette épaisse naturelle Kipli réalisée à partir de matières 100% végétales. À la fois douce, chaude et confortable, elle est revêtue d’une housse en coton biologique lui octroyant des propriétés hypoallergéniques. D’autre part, cette couette gonflante est garnie en Tencel, une fibre en pulpe de bois qui en fait une couette très douce au toucher.

Le haut de gamme

couette naturelle 4 saisons Cosme

Chez Cosme, procurez-vous cette couette 4 saisons naturelle se composant à 90 % de duvet de canard et de 10% de plumettes. Des matières végétales et écologiques qui font bénéficier à cette couette haut de gamme de propriétés respirantes, absorbantes et hypoallergéniques. Fabriquée en France et certifiée OEKO-Tex, elle se compose de deux couettes reliées par des liens. Lorsqu’il fait froid, vous pouvez les utiliser toutes les deux, tandis qu’en été, une seule suffit.

Est-ce que le bambou est vraiment écologique ?

Si votre première préoccupation lorsque vous souhaitez vous procurer de la literie est le traitement hypoallergénique dont elle bénéficie, vous avez très certainement entendu parler du bambou. En effet, plusieurs marques de literie, pour ne pas dire une grande majorité, présentent le bambou comme un matériau écologique permettant à la literie de limiter la prolifération des bactéries et des prévenir ainsi les acariens, mais est-ce pour autant le cas ? Est-ce que le bambou est vraiment un matériau écologique comme il est vanté dans tant d’articles de literie. La réponse est non et on vous explique pourquoi dans notre présente enquête ! 

L’exploitation massive du bambou : un danger pour l’écosystème

Naturel mais pas écologique, voilà un étrange oxymore, n’est-ce pas ? Et pourtant, on ne peut pas trouver une meilleure définition au bambou. Pour mieux comprendre notre point de vue, un peu de pédagogie s’impose.

couettes bambou avantages

Tout d’abord, sachez que le bambou est l’une des plantes ligneuses les plus cultivées, et les plus exploitées au monde. Exploité massivement, le bambou se caractérise par sa croissance rapide, puisqu’il n’a besoin d’aucun engrais ou produits phytosanitaires pour croître. C’est pourquoi de nombreuses exploitations le plantent en dehors de son milieu naturel et tentent, ainsi, d’en tirer un profit économique. Les marques de literie qui recourent au bambou vont directement cueillir cette plante au sein de ces exploitations aménagées en dehors du milieu naturel du bambou pour en revêtir leurs matelas confortables, oreillers et couettes.

Or, c’est désormais prouvé que l’exploitation du bambou en dehors de son milieu de croissance naturel entraîne de sévères perturbations sur l’écosystème. En effet, comme le bambou se développe très rapidement avec un minimum, voire aucun traitement de la part de l’homme, il devient un prédateur végétal en empiétant sur le terrain d’autres plantes.

Ce besoin d’exploiter le bambou sur de telles échelles est d’autant plus important que ce dernier compose la majorité de nos meubles, vêtements, sols, et literie, comme nos couettes été ou hiver entre autres. Face à au danger représenté par l’exploitation massive du bambou, des exploitations certifiées écologiques voient le jour, mais le nombre de ces dernières est insuffisant pour pallier à la menace écologique que fait planter le bambou sur l’écosystème.

Les couettes en bambou : pourquoi la literie en bambou n’est pas naturelle ?

Comme on l’a vu ensemble, le bambou est une plante ligneuse tout ce qu’il y a de plus naturelle. Mais comment expliquer que les couettes en bambou, et toute la literie réalisée à partir de cette plante, ne soient pas naturelles et écologiques ?  

Pour la simple raison que le bambou tel qu’on le retrouve dans notre literie a subi de nombreux traitements à base de produits chimiques afin d’être exploitable.

Les marques de literie n’ont pas d’autre choix que de recourir à des produits comme le sulfure d’hydrogène ou la soude de manière à pouvoir incorporer du bambou dans notre literie avec les matelas en bambou par exemple.

Résultat ? Les couettes en bambou sont toutes traitées chimiquement et sont loin d’être ces produits naturels et écologiques tant vantés par leurs fabricants

Couettes bambou qualité

Par souci de transparence ou parce qu’elles y sont obligées, certaines marques de matelas et literie indiquent dans la composition de leur couette l’inscription suivante : viscose de bambou, qui ne laisse aucun doute sur le traitement chimique dont elle a bénéficié. C’est pour toutes ces raisons que les couettes en bambou, et toute la literie réalisée à base de cette plante, n’est pas recommandé et qu’il est préférable d’opter pour d’autres matières, beaucoup plus naturelles et surtout, non traitées chimiquement

Les matières à privilégier à la place du bambou

Maintenant que vos croyances sur le bambou se sont envolées, une question se pose : quelles matières privilégier pour le revêtement et le garnissage de nos couettes bio ? Encore une fois, avançons avec prudence, car tout est ce qui est naturel n’est pas systématiquement recommandé lorsqu’il est incorporé dans notre literie. 

Toutefois, certaines matières utilisées dans la conception de couettes moelleuses, de matelas, et de surmatelas sont bel et bien naturelles et préservent la peau du dormeur contre les risques d’allergies, entre autres.

Citons par exemple, le coton végétal, dont l’incorporation dans la literie et dans nos couettes ne nécessite aucun traitement chimique. La couette naturelle Kipli entièrement revêtue de coton en est la parfaite illustration.

Couettes bambou inconvénients

Au coton, ajoutons le Tencel, une matière qu’on obtient en extrayant de la pulpe de bois et qui connaît un effet tendance très marquée lors des dernières années. Enfin, comment ne pas citer le latex, cette matière extraite de la plante d’Hévéa, utilisée dans la literie haut de gamme en raison de ses propriétés respirantes et absorbantes avec les matelas en latex naturel, les surmatelas en latex et les oreillers en latex

Voilà donc, vous savez tout à propos du bambou et des matières qu’il faut lui privilégier. Pour conclure, on tient à vous rappeler de toujours faire attention aux composants de votre literie. Comme on l’a constaté avec le bambou, bien qu’il soit naturel, il doit obligatoirement subir un traitement chimique pour être incorporée dans nos couettes. Ce traitement entraîne l’annulation de toutes ses supposées vertus hypoallergéniques et en fait une matière nocive pour la santé.

MOIS DU BLANC

Jusqu'à -60% sur vos marques de literie préférées