Sommeil des personnes âgées

Sommeil des personnes âgées

Les points à retenir sur le sommeil des personnes âgées

Dès l’âge de 50 à 60 ans, la structure du sommeil va se modifier au gré des changements physiologiques.
Ainsi, le temps de sommeil nocturne a tendance à diminuer alors que le besoin de sieste peut réapparaître.
Plus l’âge avance, plus il est difficile de distinguer ce qui est du ressort de l’évolution naturelle du sommeil de ce qui fait partie des troubles du sommeil.

Durée :

Les personnes âgées dorment en moyenne 7 heures par 24 heures. Cependant, les sept heures de sommeil seront rarement consécutives. Elles comprennent la sieste si elle existe. Aussi, le sommeil nocturne est régulièrement entrecoupé de périodes d’éveil.

Caractéristique :

Les caractéristiques principales du sommeil de la personne âgée sont la diminution du temps global du sommeil, mais surtout la diminution notable du temps de sommeil lent profond et du sommeil paradoxal au bénéfice du temps de sommeil léger. Cette augmentation du temps de sommeil léger rend plus fragile le sommeil et plus fréquent le réveil.

Une autre caractéristique du sommeil de la personne âgée est l’augmentation du temps d’endormissement en début de nuit, mais également lors des éveils plus nombreux au cours de la nuit. Ces évolutions du sommeil donnent parfois l’impression à la personne de ne pas dormir suffisamment ou de mal dormir.

Point de vigilance :

Le risque de cette période est notamment l’avance de phase. La personne âgée a tendance à se coucher plus tôt alors que son temps de sommeil est plus restreint. Dans ce cas, elle se réveillera très tôt le matin et aura l’impression de ne pas avoir dormi suffisamment.

Sommaire du dossier :

Auteur : Xavier
Dernière mise à jour de la page :