Bouche sèche la nuit : causes, symptômes et solutions

La bouche sèche la nuit est un symptôme qui touche de nombreuses personnes. Aussi appelée « xérostomie », la sécheresse buccale est le plus souvent temporaire. Elle provoque cependant une gêne plus ou moins intense et nuit à la qualité du sommeil. Les facteurs de la sécheresse buccale nocturne sont multiples. Et il est essentiel d’en connaître les causes pour pouvoir y remédier. 

Qu’est-ce que la xérostomie ? Quels en sont les causes, les symptômes et les conséquences ? Et enfin, que faire pour soulager la bouche sèche la nuit ? Nous vous aidons à y voir plus clair.  

Bouche sèche la nuit: avez-vous déjà entendu parler de la xérostomie?

bouche sèche la nuit

En langage médical, on parle de « xérostomie » pour désigner la sécheresse buccale nocturne. 72% de la population serait concernée par cette sensation de gorge ou de bouche sèche au cours de la nuit. Les femmes et les personnes âgées seraient les plus touchées. En effet, 20 % des séniors en seraient atteints. La sécheresse buccale peut être provoquée par une hyposialie. Il s’agit d’une baisse de la quantité de salive produite par les glandes salivaires. Elle peut aussi provenir d’une asialie, c’est-à-dire une absence complète de salivation. 

Des problèmes de déglutition et des difficultés à mâcher, voire à parler peuvent s’ajouter à la sensation de sécheresse buccale. Par ailleurs, celle-ci s’intensifie pendant la nuit, notamment chez les personnes qui dorment avec la bouche ouverte.

La xérostomie est généralement passagère et disparaît naturellement. Cependant, elle génère une sensation désagréable de bouche pâteuse ou de gorge sèche qui entraîne fréquemment des réveils nocturnes et impacte négativement la qualité du sommeil. De plus, une sécheresse buccale persistante a des conséquences sur la santé bucco-dentaire. L’absence ou la diminution de salivation est parfois symptomatique d’une maladie. Il est donc fortement conseillé d’en parler à son médecin ou à son dentiste si le symptôme persiste. 

Bouche très sèche en dormant: causes et symptômes

Symptômes de la bouche sèche la nuit

bouche très sèche en dormant

Les symptômes les plus courants de la xérostomie sont les suivants 

  • impression de bouche sèche, pâteuse ; 
  • brûlure dans la gorge ;
  • besoin fréquent de s’hydrater durant la nuit ;
  • gerçures au niveau des commissures des lèvres ;
  • mauvaise haleine (halitose) ; 
  • impression de sécréter insuffisamment de salive ;
  • perte d’odorat ; 
  • dégradation du goût.

Dans les cas les plus graves, des difficultés à mâcher, à avaler, voir à parler peuvent apparaître. La bouche sèche la nuit s’accompagne aussi parfois d’une mycose buccale. Notez qu’une sensation de bouche sèche au réveil ou après avoir fait du sport n’a rien d’anormal. Cela signifie simplement que vous avez besoin de boire de l’eau. On ne peut pas ici parler de xérostomie. Toutefois, si la sécheresse persiste alors même que vous vous hydratez en quantité suffisante, il est conseillé de consulter votre dentiste ou votre médecin traitant.

Causes de la bouche sèche en dormant 

La xérostomie peut être provoquée par plusieurs facteurs :

  • Le tabagisme : le tabac est constitué de différents composants chimiques qui nuisent à la santé bucco-dentaire. Fumer favorise l’apparition de caries et le jaunissement des dents. La consommation de tabac entraîne aussi une diminution de la production de salive, provoquant alors une mauvaise haleine. 
  • La prise de médicaments : certains traitements médicaux provoquent une sécheresse de la bouche. Cela survient surtout chez les personnes contraintes de suivre une polymédication. La xérostomie est notamment un effet secondaire courant des hypertenseurs, des antidépresseurs, des anxiolytiques, des diurétiques ou encore de certains antalgiques. Elle peut aussi être provoquée par des médicaments prescrits pour le traitement de Parkinson ou dans le cadre d’une radiothérapie et d’une chimiothérapie.  
  • Le stress : la bouche sèche est parfois la manifestation d’un état anxieux. 
  • Le diabète : il entraîne un dérèglement métabolique et hormonal qui peut provoquer une sensation de bouche sèche en dormant. L’hyperglycémie est d’ailleurs l’une des premières causes de xérostomie.
  • Les maladies auto-immunes : le syndrome de Gougerot-Sjögren, par exemple, est à l’origine de sécheresses buccales. Il est également responsable d’un assèchement des muqueuses génitales et oculaires. Cette maladie survient le plus souvent avec l’âge. Il apparaît notamment chez des femmes de 40 à 60 ans. Le dessèchement de la bouche peut aussi être associé à d’autres maladies comme Alzheimer ou le SIDA/VIH.
  • L’oxygénothérapie : ce traitement médical est principalement administré aux personnes souffrant d’une bronchite chronique (ou maladie pulmonaire obstructive chronique). Ce traitement génère régulièrement des sécheresses nasales et buccales ainsi que des éruptions cutanées. 

Les conséquences de la xérostomie sur le sommeil

Le manque de sommeil est une autre cause de bouche sèche la nuit. C’est aussi l’une de ses principales conséquences. En effet, les personnes atteintes de xérostomie se réveillent souvent la nuit, car elles ressentent le besoin de s’hydrater. La qualité du sommeil est alors fortement impactée. L’assèchement de la bouche nuit par ailleurs à la santé dentaire et à la digestion. En effet, la salive sert à protéger les dents et la muqueuse de la bouche. Une hyposialie ou une asialie favorise le développement des bactéries et de la plaque dentaire. Le risque de développer des caries dentaires, des mycoses buccales ou encore des infections telles que des gingivites est alors accru. 

De plus, la salive aide les aliments à descendre dans l’œsophage. Les enzymes qu’elle contient participent en outre au processus de digestion. La diminution du goût est une autre conséquence de la sécheresse de la bouche. En plus du manque de sommeil et des problèmes bucco-dentaires qu’elle génère, la sécheresse buccale constitue un réel inconfort dans la vie de tous les jours. En effet, dans les cas les plus graves, elle gêne la mastication et empêche les personnes d’articuler normalement. La xérostomie est particulièrement gênante chez les personnes qui portent un appareil dentaire. 

Bouche sèche la nuit, que faire?

que faire pour bouche sèche la nuit

Malheureusement, il n’existe pas de remède-miracle à la bouche sèche. Les solutions à apporter à une xérostomie dépendent des facteurs déclenchants. Pour traiter un assèchement de la bouche, il convient donc d’abord d’en identifier les causes.  

La bouche sèche la nuit peut être temporaire. Cela peut être le cas lorsqu’elle est associée à une prise de médicaments. Les symptômes disparaîtront alors à l’arrêt du traitement. Si la sécheresse est associée à un traitement de longue durée, il est recommandé d’en parler au médecin prescripteur qui pourra éventuellement adapter le traitement. Si aucune solution alternative n’est envisageable, il est préférable, dans la mesure du possible, de ne pas prendre le médicament au moment du coucher. 

En outre, certains traitements peuvent soulager la sensation de bouche sèche. Ces produits sont le plus souvent composés de carboxyméthylcellulose, de glycérol, d’acide hyaluronique ou de povidone. Il s’agit de substituts salivaires que l’on peut trouver en pharmacie sous forme de bains de bouche, de gels, de sprays ou de gomme. 

Mâcher de la gomme ou sucer un bonbon est une manière efficace de stimuler la production de salive. Privilégiez dans ce cas les gommes à mâcher sans sucre en vente en parapharmacie. Le spray buccal de salive artificielle constitue également un moyen de soulager la xérostomie à court terme. 

Des bains de bouche au fluor associés à des brossages de dents répétés sont souvent recommandés aux personnes diabétiques. Des médicaments contre la sécheresse buccale peuvent parfois être prescrits. Il s’agit de substituts salivaires en vente libre en pharmacie, essentiellement à base d’anétholtrithione. Il est cependant recommandé de demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien. En outre, l’efficacité de ces traitements n’a pas été démontrée. Si la xérostomie est un effet secondaire d’une radiothérapie ou si elle constitue un symptôme du syndrome de Gougerot-Sjögren, le médecin peut proposer un stimulant salivaire, la pilocarpine. Toutefois, ce traitement diminue la pression oculaire. Le médecin devra donc effectuer un fond de l’œil avant de le prescrire. 

FAQ – Bouche sèche la nuit

Quelles sont les personnes les plus touchées par la sécheresse buccale ?

La sécheresse buccale peut concerner tout le monde. Néanmoins, certaines personnes sont plus touchées : 

‣ les personnes âgées : la xérostomie est régulièrement un symptôme des modifications hormonales liées au vieillissement ; 
‣ les fumeurs : le tabac assèche les muqueuses buccales ;
‣ les consommateurs réguliers de drogue ou d’alcool ;
‣ les malades d’Alzheimer : ils peuvent oublier de s’hydrater ou de prendre leur traitement ; 
les personnes sous certains traitements médicamenteux comme les antihistaminiques, les anticancéreux, les antidépresseurs, etc. ; 
‣ les malades sous chimiothérapie ou radiothérapie ; 
‣ les asthmatiques : la respiration buccale et les inhalateurs ont tendance à assécher la bouche ; 
‣ les diabétiques 
‣ les personnes anxieuses.

Merci de donner votre avis post

Eté EMMA : jusqu'à -50% sur la literie

00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite