Casque antibruit pour dormir : le guide

Mais pourquoi donc mettre un casque antibruit pour dormir ? Il s’avère que les nuisances sonores sont l’ennemi environnant numéro 1 du sommeil. Quand on évoque ce qui nuit à un environnement idéal de sommeil, le bruit arrive en tête, suivi par la lumière et la température de la pièce. Le casque antibruit pour dormir est un dispositif spécialement conçu pour réduire les bruits externes pendant le sommeil. Il peut ainsi aider à améliorer la qualité du sommeil. Certains modèles peuvent aussi émettre des sons apaisants pour favoriser la relaxation et l’endormissement. Suivez le guide pour comprendre le fonctionnement d’un casque antibruit pour la nuit, les différents modèles disponibles et leurs bienfaits.

Casque antibruit pour dormir : définition

Casque antibruit

1) Le bruit, ennemi n°1 d’un environnement favorable au sommeil

Chaque année, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance publie une enquête en lien… avec le sommeil. En 2013, l’étude portait sur l’environnement idéal pour un bon sommeil. Elle relevait que plus d’un Français sur 2 n’était pas satisfait de ses nuits. 3 éléments perturbateurs majeurs du sommeil dans l’environnement ont émergé de cette enquête : le bruit, la température et la lumière. 

L’ennemi n°1 du sommeil est le bruit, au moment de l’endormissement, mais également au cours de la nuit.

2) Le casque antibruit pour dormir : une solution face au bruit

Pour se prémunir de ces perturbations sonores, il est possible de recourir au casque antibruit. Ce dispositif est conçu pour réduire les bruits externes pendant le sommeil et, par conséquence, améliorer la qualité de ce dernier. Il est généralement constitué d’un serre-tête avec des coussinets rembourrés pour plus de confort, ainsi que, parfois, des écouteurs ou des haut-parleurs intégrés. Ces derniers peuvent émettre des sons apaisants :

Ces sons masquent les bruits environnants et favorisent la détente. Le casque anti-bruit pour dormir peut ainsi s’avérer utile pour les personnes ayant des difficultés :

  • à s’endormir ;
  • à rester endormies en raison de bruits extérieurs tels que le trafic, les voisins bruyants, les ronflements d’un partenaire, etc.

Quel est le fonctionnement du casque anti-bruit pour dormir ?

Casque antibruit

Un casque antibruit pour dormir est un accessoire spécifique, différent des casques audios professionnels que l’on peut utiliser pour travailler ou écouter de la musique, des podcasts, etc. Il est avant tout conçu pour réduire les bruits ambiants. À cette fin, il propose, selon les modèles :

  1. Une isolation phonique : Le casque est conçu pour isoler les oreilles des bruits extérieurs en utilisant des coussinets d’oreille ou des bouchons d’oreille en mousse à mémoire de forme pour bloquer le bruit ;
  2. Une réduction active du bruit (RAB) : Cette technologie permet d’atténuer encore plus le bruit. Elle utilise des microphones pour détecter les sons ambiants, puis émet des ondes sonores inverses pour annuler ces bruits indésirables ;
  3. Des sons apaisants : En plus de bloquer le bruit, certains casques antibruit pour dormir émettent des sons apaisants, tels que vagues de l’océan ou bruit blanc, pour relaxer et aider à s’endormir plus facilement.

Les casques antibruit pour dormir ne suppriment pas complètement tous les bruits. Néanmoins, ils les diminuent suffisamment pour faciliter l’endormissement et contribuer à maintenir le sommeil. Ils sont adaptés au sommeil grâce à leur design qui privilégie faible encombrement et légèreté.

Il reste donc à choisir la technologie la plus adaptée à vos besoins et à vous assurer du confort du casque. N’hésitez pas à vous renseigner sur les produits existants auprès d’enseignes spécialistes de l’audition comme Audilo. Vous pouvez aussi consulter les avis, prix, niveaux de stock et conditions de livraison, éventuellement gratuite, sur les sites en ligne.

Quel casque antibruit choisir pour dormir ?

1) Le bandeau antibruit

Il s’agit d’un large élastique, confortable, que l’on porte comme un serre-tête. Des écouteurs sont intégrés dans la plupart des modèles. Ils permettent la diffusion d’un bruit blanc, de musiques relaxantes ou autre. S’ils permettent de réduire les bruits environnants, l’isolation sonore offerte n’est pas aussi performante que celle d’un casque antibruit traditionnel. C’est un accessoire plutôt adapté aux personnes adoptant une position latérale ou ventrale pour dormir. Vous trouverez des modèles bluetooth sur Amazon, avec :

  • Une autonomie d’environ 10 heures ;
  • Des écouteurs extractibles pour laver le bandeau ;
  • Une compatibilité avec des applications pour écouter des extraits sonores adaptés à l’endormissement.

2) Le casque antibruit passif

Les casques antibruit passifs s’appuient sur les propriétés des matériaux et leur capacité à absorber les sons. En alternant les couches de ces matériaux, le niveau sonore provenant de l’extérieur peut être réduit d’au moins 20 décibels. Parmi les protections auditives de ce type, on trouve le modèle 3M Peltor Optime III ou les marques Moldex et Uvex. Dans cette gamme, on trouve également pour les enfants jusqu’à 16 ans, le casque Alpine Muffy ou la marque Banz. Généralement plus encombrants, ces casques sont peu adaptés aux dormeurs latéraux.

3) Le casque actif

Les casques actifs utilisent une technologie appelée suppression active du bruit (système ANC – Active Noise Control). Ce système électronique de réduction de bruit capture les sons de basse fréquence à l’aide d’un microphone et génère un son de fréquence opposée pour les annuler. Le volume du son environnant est réduit de 30 à 40 décibels. Ces casques intègrent aussi un système électronique de modulation du son. Les voix faibles sont amplifiées et les bruits assourdissants atténués. L’utilisateur reste ainsi attentif à l’environnement.

4) Le casque audio

Parmi les casques audios, on trouve des modèles qui permettent :

  • D’écouter de la musique ;
  • De communiquer, en étant relié au smartphone par bluetooth ;
  • D’offrir une excellente insonorisation.

Certains sont spécialement conçus pour aider à l’endormissement. Ils sont souvent couplés à une application qui propose, via bluetooth, l’écoute de sons spécifiques.

FAQ – Casque antibruit pour dormir

Quels sont les avantages de cette technologie sur votre sommeil ?


Cumuler les mauvaises nuits de sommeil a des conséquences néfastes sur la santé et l’humeur. Le casque antibruit est une solution efficace pour retrouver un sommeil serein.

• Il protège des bruits environnants, qu’il s’agisse d’une voie très passante ou d’un partenaire aux ronflements tonitruants.
• Certains modèles facilitent l’endormissement avec la diffusion de bruits ou musiques spécifiques favorisant la relaxation.

Faut-il opter pour un casque antibruit ou des boules Quiès pour dormir ?


Le casque anti-bruit est une solution idéale pour dormir en diminuant le dérangement causé par les bruits environnants. La protection sonore qu’il offre est supérieure à celle des bouchons d’oreille comme les boules Quiès. La boule Quiès peut avoir tendance à sortir de l’oreille contrairement au casque qui reste bien en place. Le casque antibruit présente parfois des fonctionnalités avancées. Il permet, selon les modèles, la diffusion de sons (musiques, bruit blanc, documentaires ou autres) contrairement aux boules Quiès. Il peut donc être utilisé à d’autres moments de la journée. Les bouchons d’oreille nécessitent une hygiène plus rigoureuse et, de ce fait, un entretien plus fréquent que le casque, pour éviter les infections du conduit de l’oreille.

Enfin, sur le long terme, les paires de bouchon jetable sont moins économiques qu’un casque. Le casque anti-bruit est ainsi une alternative intéressante aux boules Quiès.

À noter que certains modèles de casque peuvent être encombrants et, gêner les personnes dormant en chien de fusil. Elles préfèreront alors peut-être les bandeaux anti-bruit ou des oreillettes spécifiques telles les Bose Sleepbuds II.

Quels usages possibles du casque antibruit ?


Le casque antibruit peut notamment servir la nuit, pour réduire nombre de bruits environnants tels que : les émissions sonores des moyens de transport, de la voiture au train, les cris d’animaux, les ronflements du partenaire, etc.

Pour les personnes travaillant en horaires décalés et dormant pendant la journée, alors que le niveau sonore extérieur est plus intense, ce casque anti-bruit peut s’avérer très utile.

Cependant, les casques anti-bruit ne sont pas uniquement réservés à l’amélioration du sommeil, même s’il existe des modèles spécifiques pour cet usage.

On trouve ainsi des casques antibruit enfant ou bébé. Ces modèles sont adaptés aux enfants et aux bébés pour protéger leur audition pendant des événements très bruyants (spectacles, feux d’artifice, concerts).

Ce dispositif non médical est également très fréquent sur les chantiers de construction, dont le niveau sonore constitue un danger pour l’audition. Les spécifications techniques des protections antibruit indiquent généralement le SNR (Signal to Noise Ratio) ou rapport signal/bruit. C’est une valeur d’isolation moyenne. Ainsi, une protection sonore avec un SNR de 35 permet à un utilisateur exposé à un bruit de 100 dB de ne percevoir que 65 dB.

Merci de donner votre avis post
Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec SOMMEIL10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite