Au moment d’acheter un nouveau matelas, un grand nombre de consommateurs vont avoir tendance à se concentrer sur les dimensions et les technologies utilisées. Le prix compte également. C’est important, mais il existe d’autres critères. Avez-vous déjà imaginé que votre morphologie en fasse partie ? Et pourtant, c’est un élément indispensable à prendre en compte. Une personne de 50 kg n’aura pas besoin du même matelas qu’une personne de 100 kg. Pour répondre à ce critère vous devez vous concentrer sur la densité du matelas.

Qu’est-ce que la densité d’un matelas ?

Vous ne devez pas confondre l’épaisseur avec la densité du matelas. Les deux sont indépendants. Un matelas épais peut parfaitement proposer un confort moelleux. C’est la densité qui est importante. On mesure la densité en kg/m3.

Par exemple, un matelas de 60 kg/m3 signifie que sur 1 mètre cube, on compte 60 kg de mousse. Comment déterminer la densité du matelas dont nous avons besoin ? C’est à ce moment précis que votre poids est déterminant. Une personne mince et corpulente n’ont pas les mêmes besoins. La densité s’apparente au niveau de fermeté.

choisir la densité de son matelas en fonction de son poids

Quel matelas choisir pour quel poids ?

Nos catégories sont basées sur des personnes de corpulence “idéale” pour leur taille. Vous ne devez pas oublier votre taille. Une personne de 1m50 pour 90 kg ne demandera pas le même niveau de soutien puisqu’elle sera considérée en “surpoids”.

Il en va de même dans le cas inverse. Une personne de 1m80 avec 60 kg sera considéré en “sous-poids”. Nous ne sommes pas là pour juger le “bon poids”, nos chiffres sont basés sur des références données dans l’univers du sommeil.

Il existe d’autres catégories de matelas comme notamment ceux à ressorts. Dans ce cas précis, on ne parle pas de densité, c’est le nombre de ressorts qui entrera en compte. Ici, on parle plutôt de matelas à mémoire de forme ou en mousse.

Les personnes ​entre 50 et 70 kg

Cette catégorie concerne principalement les femmes et les hommes minces. Ça concerne une grande ​partie de la population. Nous vous conseillons de vous orienter vers des matelas moelleux avec une densité entre 30 à 45 kg/m3. 

Au-dessus, vous risquez tout simplement d’avoir des douleurs, car le soutien n’épouse pas votre morphologie. Votre colonne vertébrale n’aura pas le maintien nécessaire. Lorsque l’on parle de bonne densité, on parle de matelas en mousse ​à mémoire de forme par exemple. 

Les matelas en latex ont une densité légèrement différente. Cependant, les matelas à ressorts ensachés peuvent convenir pour cette catégorie de personne à condition d’avoir une fine couche de mousse, de laine ou ​un des meilleurs surmatelas.

Les personnes ​entre 80 et 95 kg

Le niveau de fermeté devra être considéré comme équilibré pour maintenir correctement votre colonne vertébrale. En terme de densité du matelas, ça correspond à une moyenne entre 65 et 75 kg/m3.  Nous vous recommandons de consulter notre classement des meilleurs matelas pour vous faire une idée.

Outre le niveau de confort, ces matelas vous apporteront une bien meilleure durée de vie qu’un matelas ​moelleux. Il y effectivement une corrélation entre densité et longévité. Les matelas s’affaissent moins facilement avec le temps de par leur grande densité.

Les personnes de plus de 100 kg

Les personnes plus corpulentes ont besoin d’un excellent maintien pour préserver leur santé. Une densité de matelas trop faible ne sera qu’une source de problèmes pour ces ​dormeurs. Le matelas deviendra rapidement usé et inadapté.

Pour cela, nous vous conseillons de vous diriger vers des matelas plus haut de gamme, sans négliger de trouve un sommier robuste afin de parfaire le soutien.

C’est pourquoi, nous conseillons une densité de matelas au-dessus des 75 kg/m3. La santé est d’autant plus importante pour les personnes en sous et sur-poids que le choix du matelas est non-négligeable.

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

densité matelas
Average rating:  
 1 reviews
by Anonymous on densité matelas
intéressant ce point de vue

merci pour cet article informatif, j'avais jamais considéré ce point de vue dans mon choix auparavant, mais c'est bon à savoir