Qu’est-ce qu’un centre du sommeil ?

Si vous souffrez de troubles du sommeil, un centre du sommeil peut être parfois la meilleure solution pour enfin passer de bonnes nuits. Les troubles du sommeil touchent près d’un français sur trois, dont 10% sont atteints d’insomnies sérieuses. Les dysfonctionnements du sommeil ont de nombreuses causes. Ils sont répartis en 3 grandes catégories : les dyssomnies (perturbations de la qualité et de la durée du sommeil), les parasomnies (comportements anormaux pendant la nuit, mais sans perturbation majeure), et les troubles du sommeil liés à des pathologies psychiatriques, neurologiques ou médicales. 

Centre du sommeil : la lutte contre les troubles du sommeil

La liste des troubles du sommeil est malheureusement longue. Les différents symptômes trouvent leur origine dans des facteurs environnementaux ou sont reliés à la santé générale. Si vous êtes stressé, angoissé, que vous avez une mauvaise hygiène de vie, ou si vous souffrez d’une maladie, votre sommeil est directement impacté. Vous pouvez avoir du mal à vous endormir, vous réveiller plusieurs fois dans la nuit et vous lever trop tôt, faire de l’apnée du sommeil, somnolence excessive, voire des insomnies à répétition.

troubles du sommeil

À quel moment faut-il s’inquiéter et commencer à consulter des spécialistes ? Les centres du sommeil sont des endroits adaptés pour lutter activement contre les troubles du sommeil et réparer vos nuits. Ils peuvent prendre place dans un hôpital avec un service ou unité dédiés aux troubles du sommeil. Certains troubles sont plus sérieux que d’autres et peuvent avoir de lourdes répercussions. 

Les troubles les plus inquiétants sont les suivants : 

  • les insomnies sévères qui durent plusieurs mois ;
  • la narcolepsie, qui vous empêche d’être éveillé plus d’une ou deux heures d’affilée. C’est une maladie qui provoque des endormissements incontrôlables de façon totalement aléatoire ;
  • la parasomnie inclut tous les comportements anormaux pendant le sommeil, tels que le somnambulisme, les terreurs nocturnes ou parler dans son sommeil. 

Si vous souffrez de l’un de ces maux, il est fortement recommandé de consulter un spécialiste dans une clinique du sommeil. Selon votre pathologie, différents tests seront effectués et un traitement adapté vous sera proposé. 

Les conséquences d’un mauvais sommeil sont nombreuses. Des nuits qui ne sont pas réparatrices peuvent entraîner diverses maladies cardio-vasculaires, du diabète, de la prise de poids, des problèmes immunitaires, manque de vigilance, fatigue, irritabilité, de la dépression, des troubles de la mémoire ou de concentration. Il ne faut donc pas prendre ces dysfonctionnements nocturnes à la légère.

Centre du sommeil : à quels examens de santé s’attendre ?

Si vous souffrez d’une pathologie sérieuse liée à votre sommeil, vous pouvez vous rendre dans un centre du sommeil. Des professionnels de santé vont vous proposer de passer certains examens. Suite aux résultats, ils vous proposeront des solutions adaptées.

Test de sommeil

La consultation de médecine du sommeil met en place différents bilans de santé. Généralement, vous devez d’abord remplir des questionnaires et/ou répondre aux questions des professionnels. Si cela concerne un enfant de moins de 5 ans, les responsables légaux doivent être présents. Un médecin vous orientera vers la prise en charge la plus adaptée pour vous. 

D’autres tests peuvent être réalisés : 

  • L’agenda du sommeil par exemple, relève toutes les informations de chacune de vos nuits et l’impact sur vos journées. Qualité du sommeil, qualité du réveil, forme dans la journée, etc. Il est par ailleurs, téléchargeable sur le site officiel du CIS Paris (Centre Interdisciplinaire du Sommeil), entre autres. 
  • Vous pouvez porter un actimètre, qui se présente sous la forme d’une montre connectée. Il enregistre votre rythme de veille et de sommeil, l’heure du coucher, le temps de sommeil et son efficacité, etc. Généralement porté pendant une dizaine de jours, les résultats sont ensuite transmis au professionnel du sommeil.
  • La polygraphie ventilatoire est fortement recommandée si vous souffrez d’apnée du sommeil. C’est un ensemble de capteurs placés sur les systèmes cardio-respiratoires. Un médecin du sommeil vous explique comment les disposer avant de dormir. Selon les résultats obtenus, un examen complémentaire peut être demandé.
  • La polysomnographie (dite aussi PSG) est l’un des examens les plus complets qui existent. Il analyse en détail chaque séquence de votre sommeil. On retrouve ainsi des données relatives à votre l’activité cérébrale, respiratoire, cardiaque, oculaire et musculaire.

En fonction de vos résultats, les professionnels du sommeil vous conseilleront un traitement adapté à votre pathologie. 

FAQ – Centre du sommeil

Où trouver un centre du sommeil près de chez vous ?


Les centres de sommeil sont des endroits médicaux spécialisés qui posent un diagnostic à vos troubles du sommeil. Plusieurs disciplines sont généralement regroupées dans l’établissement, comme la pneumologie, ORL, la psychiatrie, la neurologie, la psychologie ou encore la sophrologie-relaxologie.

Après différents tests, ils vous conseilleront des traitements adaptés. Si vous souhaitez vous rendre dans l’un de ces centres, parlez-en d’abord à votre médecin traitant. Il pourra vous orienter vers des centres près de chez vous. Il vous faudra une ordonnance pour prendre rendez-vous. 

Vous pouvez également vous rendre sur le site de l’Insitut National du Sommeil et de la Vigilance afin de localiser le centre le plus proche qui peut être un CHU ou une clinique.

Qu’est-ce qu’une cure du sommeil ?


Dans le cadre d’une thérapie médicale, il est possible qu’on vous conseille une cure de sommeil. Elle s’inscrit souvent dans une démarche pour lutter contre des pathologies psychologiques comme la dépression. Un psychiatre peut accompagner le patient dans le processus.

Concrètement, le patient est plongé dans une phase de sommeil pendant plusieurs jours, voire plus longtemps. Des sédatifs et des hypnotiques sont proposés pour faciliter l’endormissement prolongé. En moyenne, une cure de sommeil est composée de phases de sommeil allant de 16 à 20 heures par jour, pendant 12 à 20 jours consécutifs.

Cela permet au patient de reposer son esprit et son corps, et de se détendre pleinement. Cela réduit son stress, son anxiété et soigne souvent de nombreux troubles du sommeil. 

Des versions naturelles peuvent être faites à domicile. Une première technique consiste à dormir entre 10 et 12 heures pendant 2 jours d’affilée. La seconde consiste à dormir entre 9 et 15h par nuit pendant 3 à 5 jours.

Qu’est-ce que l’insomnie ?


L’insomnie est un manque de sommeil ou une mauvaise qualité de sommeil. Les effets sur la journée sont malheureusement souvent visibles (stress, anxiété, fatigue prolongée, somnolence, difficultés de concentration, problèmes de mémoire, irritabilité, etc.). Ce sentiment d’avoir mal dormi peut se manifester de différentes manières : 

Difficultés à s’endormir ;
Plusieurs réveils nocturnes ;
Un réveil précoce le matin ;
La sensation d’un sommeil peu ou non réparateur.

Merci de donner votre avis post
Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec SOMMEIL10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite