Sélectionner une page

Combien de temps & d’heures doit dormir une personne âgée ?

Combien de temps et d'heures doit dormir une personne âgée pour être en forme et en bonne santé ?

Le sommeil des séniors : durée et évolution

Comme notre organisme, notre sommeil prend de l’âge. Avec le vieillissement, la qualité et la rythmicité du sommeil évoluent. Le sommeil devient plus léger et le déroulement de la nuit se modifie. Toutefois, sa durée varie peu.

La durée du sommeil des personnes âgées

Selon les recommandations de la « National Sleep Foundation », les personnes âgées (65 ans et plus) devraient dormir 7 h à 8 h par nuit pour être en forme et en bonne santé. La durée a peu changé par rapport aux tranches d’âge 18-25 ans et 26-64 ans. Les séniors dorment en moyenne une heure de moins que les jeunes adultes.

Toutefois, ce temps de sommeil tend à se réduire (moins de 6 h) en présence de pathologies telles que l’arthrite, l’ostéoporose, le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, les troubles respiratoires, les cancers… A contrario, il peut augmenter (plus de 10 h) si la personne âgée est sujette à une altération des fonctions de la mémoire.

L’évolution du sommeil chez les personnes âgées

La qualité du sommeil change avec l’âge. Des troubles du sommeil peuvent alors apparaître au fur et à mesure que les années avancent. Ces troubles peuvent être liés à plusieurs facteurs parmi lesquels le changement du rythme de vie et des conditions de sommeil, la perte des repères sociaux, les douleurs, la prise de médicament, l’anxiété, la sensibilité accru aux bruits environnants, la perte des capacités de régulation face au froid ou à la chaleur …

La structure du sommeil des séniors


Après 65 ans, le sommeil des aînés évolue. On peut constater :

  • Une répartition différente du besoin de sommeil sur 24 h
  • Une diminution du temps de sommeil la nuit
  • Une modification de la structure du sommeil avec une augmentation du sommeil léger et une réduction du sommeil lent profond et paradoxal
  • Une augmentation du délai d’endormissement passant de 30 mn avant 65 ans à plus de 45 mn à 80 ans
  • Une fragmentation du sommeil avec un sommeil fréquemment interrompu par des éveils nocturnes plus ou moins longs
  • Une avance de phase avec un endormissement plus tôt et un réveil précoce
  • Un besoin d’une sieste en milieu de journée pour un grand nombre d’entre eux

Les troubles du sommeil chez les séniors


Un tiers des Français de plus de 65 ans se plaignent de mal dormir. Les troubles du sommeil deviennent plus fréquents avec l’âge : insomnies (40 % des plus de 75 ans), ronflements, apnées du sommeil, syndrome des jambes sans repos, avance de phase… La qualité de sommeil des séniors est ainsi altérée. La somnolence excessive dans la journée peut concerner jusqu’à 30 % des plus de 65 ans.

Quand des troubles du sommeil apparaissent avec l’âge, il est important d’en rechercher la cause. Un changement d’hygiène de vie avec une exposition à la lumière naturelle chaque jour, une activité physique régulière et de bonnes conditions de sommeil peuvent améliorer considérablement la qualité du sommeil des séniors. Toutefois, une prise en charge particulière sera nécessaire si ces troubles sont liés à une maladie.

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?

Nombre d’heures de sommeil pour une personne âgée
4.7 (93.33%) 18 votes

La durée du sommeil par âge :

Auteur : Xavier
Dernière mise à jour de la page :